Accueil >

Il ne faut pas demander de dévoilement spirituel, ni de miracle ('Abdu Llâh Al Haddâd)

Jui 22, 2014

Il ne faut pas demander de dévoilement spirituel, ni de miracle ('Abdu Llâh Al Haddâd)

Al Imâm Al Habîb 'Abdu Llâh Ibn 'Alawî Al Haddâd Al Husaynî (que La Paix soit sur lui) a dit :     " Il est très dommageable pour le disciple de demander des dévoilements spirituels et d’aspirer à accomplir des miracles (al karâmât) et autres événements extraordinaires. Ces phénomènes n’apparaissent pas aussi longtemps qu’on les désire. En effet, ils ne se manifestent qu’à celui qui les déteste et qui donc ne les désire pas pour lui-même.     Ils peuvent se produire chez certains illusionnés, qu’ils induisent de plus en plus en erreur pour qu’ils deviennent une épreuve pour les croyants à la foi faible. Il s’agit en fait d’humiliations, et non d’honneurs. Les miracles ne se produisent que chez les gens de droiture. Si Allâh, ô toi...

Tafsîr Sourate 15 (Al Hijr) - Verset 87 (Al Qâdî 'Iyâd)

Jui 18, 2014

Tafsîr Sourate 15 (Al Hijr) - Verset 87 (Al Qâdî 'Iyâd)

Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) dit :" Nous t'avons donné les sept répétés ainsi que l'Immense Qur°ân. "[Sourate 15 - Verset 87]Exégèse : Al Qâdî 'Iyâd Ibn Mûsâ Al Yahsubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :" Selon l'exégèse coranique, les sept répétés (sab'an min al mathânî) sont les premières longues sourates. Quant à l'Immense Qur°ân (Al Qur°ân Il 'Azîm), c'est la Mère du Qur°ân (Umm Ul Qur°ân, la Fâtihah). Ici le terme " répété " désigne le Qur°ân lui-même parce que les récits qui y sont relatés sont redoublés.Il est dit aussi que les sept répétés sont la Mère du Qur°ân tandis que l'Immense Qur°ân est l'ensemble...

Gagner sa vie est compatible avec le cheminement en Allâh ('Abdu Llâh Al Haddâd)

Jui 15, 2014

Gagner sa vie est compatible avec le cheminement en Allâh ('Abdu Llâh Al Haddâd)

Al Imâm Al Habîb 'Abdu Llâh Ibn 'Alawî Al Haddâd Al Husaynî (qu'Allâh l'agrée) a dit :     " Sache qu’il n’est pas obligatoire pour quelqu’un qui dispose d’argent de s’en dépouiller pour vivre en se consacrant à Allâh, ni qu’il abandonne son métier ou son commerce. Ce qui lui est demandé est de craindre Allâh en toute circonstance et de faire preuve de zèle dans sa quête en ne négligeant aucun acte, qu'il soit obligatoire ou surérogatoire. Il ne doit tomber ni dans l’interdit, ni dans le superflu, qui n’est pas profitable dans la Voie d’Allâh.     Si le disciple se rend compte que son cœur ne trouvera la droiture, et que sa soumission ne sera complète, que s’il se libère pleinement de son argent et des causes secondes, alors il doit le faire....

Hafsah Bint Sîrîn – حفصة بنت سيرين (d.101)

Jui 12, 2014

Hafsah Bint Sîrîn – حفصة بنت سيرين (d.101)

Al Hâfiz Adh Dhahabî a dit dans son Siyar A’lâm In Nubalâ° :     " Hafsah Bint Sîrîn, Ummu-l-Hudhayl, la juriste, la ansarite. Elle apprit auprès de Ummu 'Atiyyah, Ummu-r-Râ°ih, son maître Anas Ibn Mâlik et Abu-l-'Âliyyah [Ar Riyâhî]. Apprirent auprès d'elle son frère Muhammad, ainsi que Qatâdah, Ayyûb [As Sakhtiyânî], Khâlid Al Hadhdhâ°, [‘Abdu Llâh] Ibn 'Awn et Hishâm Ibn Hisân.     Je rapporte que Iyyâs Ibn Mu'âwiyah a dit : " Je ne connais pas une personne plus sage qu'elle. " Et il a dit : " Elle récita [entièrement] le Qur°ân alors qu'elle était âgée de 12 ans, et vécut 70 ans. C’est ce que Al Hasan [Al Basrî] et [Muhammad] Ibn Sîrîn mentionnèrent. " Et il a dit encore : "...

'Abd Ul Qâdir Ibn Mûsâ Al Jaylânî - عبد القادر بن موسى الجيلاني (d.561)

Jui 9, 2014

'Abd Ul Qâdir Ibn Mûsâ Al Jaylânî - عبد القادر بن موسى الجيلاني (d.561)

Il s'agit de l'Imâm As Sayyid 'Abd Ul Qâdir Al Jaylânî Ibn Mûsâ Ibn Abî Sâlih 'Abdi Llâh Ibn Yahyâ Jankî Dûst Ibn Muhammad Ibn Dâwûd Ibn Mûsâ Ibn 'Abdi Llâh Ibn Mûsâ Ibn 'Abdi Llâh Ibn Al Hasan Ibn Al Hasan Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib. Son nom est parfois orthographié Al Kaylânî ou Al Jîlânî. Il fut notamment surnommé Muhyi-d-Dîn (vivificateur de la religion) et Bâzu Llâh Al Ash-hab (le faucon gris d'Allâh).   Dans son Siyar A’lâm In Nubalâ°, Al Hâfiz Adh Dhahabî introduisit sa biographie en disant de lui :     " Le shaykh, l’imâm, l’érudit, l’ascète, le saint connaisseur [d’Allâh] (al ‘ârif), le modèle exemplaire, shaykh ul islâm,...

Le lien entre la loi (sharî'ah) et la profonde réalité (haqîqah) (Al Qushayrî et Al Hujwirî)

Jui 8, 2014

Le lien entre la loi (sharî'ah) et la profonde réalité (haqîqah) (Al Qushayrî et Al Hujwirî)

  Al Imâm Abu-l-Qâsim Al Qushayrî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son ouvrage Ar Risâlah Fî ‘Ilm It Tasawwuf  :     " La loi islamique (ash sharî’ah) est le Commandement [Divin] de toujours se conformer [aux exigences de] la servitude. La profonde réalité (al haqîqah) est la contemplation de la Seigneurie [Divine]. Toute législation qui n’est pas supporter par la réalité profonde n’est pas agréée [d’Allâh]. De même, toute profonde réalité qui n’est pas liée à la législation n’est pas non plus acceptée. La législation apporte les obligations que les créatures ont [vis-à-vis d’Allâh], tandis que la profonde réalité insuffle des informations concernant les règles d’Allâh...

Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh extraite du Tafsîr Al Jalâlayn

Jui 6, 2014

Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh extraite du Tafsîr Al Jalâlayn

Voici ce que dirent les Imâms shâfi’ites Jalâl Ud Dîn Al Mahallî et son élève Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh leur fasse miséricorde) dans l’exégèse coranique qu’ils écrivirent en commun, couramment appelée Tafsîr Ul Jalalayn (l’exégèse des deux jalâl) :     * Sourate 2 – Verset 29 : " C'est Lui qui a créé pour vous tout ce qui se trouve sur Terre, puis Se tournant (istawâ) vers le ciel Il paracheva Sa création en en faisant sept cieux ; Il est Omniscient. "     As Suyûtî : Puis, Il orienta Sa Volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Car Il est L'Omniscient.     * Sourate 2 – Verset 110 : " […] Allâh voit tout ce que vous faites. "     As Suyûtî : Il connaît parfaitement...