at-tawhid.net

Le statut de ceux qui ont combattu l'Imâm 'Alî Ibn Abî Tâlib (Ibn Hajar, At Taftazânî, Al Fakhûrî...)

27 Novembre 2015, 17:40pm

Publié par at-tawhid.net

Afficher l'image d'origine

 

Al Imâm Abu-l-Mansûr Al Mâturîdî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les Ahl Us Sunnah sont unanimes sur le fait que 'Alî avait raison lorsqu'il combattit les gens de la bataille de Jamal, alah, Az Zubayr et 'Âïshah à Bassora, ainsi que les gens de Siffîn qui sont Mu'âwiyah et son armée. » [Al Qurtubî - At Tadhkirah]. 

 

Al Imâm Shihâb Ud Dîn Ahmad Ibn Hajar Al 'Asqalânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est établi que ceux qui ont combattu [contre 'Alî lors des batailles de] Jamal, Siffîn et Nahrawân, sont des rebelles transgresseurs. » [Talkhîs Ul Habîr]. Et il a dit dans son Fath Ul Bârî : « Il est établi que tous ceux qui ont combattu 'Alî sont des rebelles transgresseurs. »

 

Al Imâm Sa'd Ud Dîn At Taftazânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Concernant les batailles de Al Jamal, Siffîn, et des khawârij, celui qui est dans le vrai est 'Alî, étant donné que le califat lui appartenait et que l'opposition entre lui et l'autre camp était manifeste. Et [il n'y a pas de] " les deux camps ont raison ", ni " les deux ont torts ". » [Al Maqâsid Fî Sharh 'Aqâ°id Ahl Il Sunnati Wa-l-Jamâ'ah].

 

Al Hâfiz Abû Bakr Ibn Khuzaymah An Naysâbûrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Tous ceux qui ont combattu l'Émir des Croyants 'Alî Ibn Abî Tâlib durant son Califat sont des rebelles transgresseurs. Tous nos maîtres sont en accord avec cette croyance, et c'est ce que Ibn Idrîs [Ash Shâfi'î] a dit. » [Kitâb Ul I'tiqâd].

 

Al Imâm Muhammad Ibn Idrîs Ash Shâfi'î Al Mutallibî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit ainsi : « J'ai analysé l'ensemble des règles s'appliquant aux rebelles transgresseurs suite au combat opposant 'Alî à Mu'âwiyah. » [Ibn Hajar Al Haytamî - Fath Ul Jawwâd].

 

Al Imâm Muhammad Ash Shaybânî Al Hanafî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi : « Si Mu'âwiyah (qu'Allâh l'agrée) n'avait pas combattu 'Alî (qu'Allâh l'agrée), alors qu'il (Mu'âwiyah) fut un oppresseur injuste (zâlim) et rebelle, nous n'aurions jamais connu les règles juridiques qui s'appliquent à l'encontre des rebelles. » [Sayf Ud Dîn Al Fadâlî - Jawâhir Ul Mudiyyah].

 

Al Imâm Abû Muhammad Ibn Hazm Al Andalusî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Une fois qu'il était devenu clair que 'Alî était dans le vrai, alors les ahâdîth enjoignant d'éviter le combat s'appliquaient sur celui qui n'a pas encore trouvé la vérité (et demeure indécis). Par conséquent, une fois que la vérité devient claire pour tout un chacun, combattre le groupe rebelle s'avère obligatoire, tel que cela est ordonné par le Qur°ân. » [Al Fisal].

 

Al Qâdî Abû Bakr Ibn Al 'Arabî Al Ma'âfirî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Tous ceux qui se sont ligués contre 'Alî (que La Paix soit sur lui), sont des rebelles injustes et les combattre est une obligation jusqu'à ce qu'ils se conforment à la vérité et se soumettent à la conciliation. Ses combats contre les gens du Shâm ayant refusé de lui prêter allégeance, contre les gens de la bataille de Al Jamal, contre les gens de Nahrawân et ceux qui ont trahi leur allégeance à son égard, furent conformes à la vérité. Il était de leur devoir de venir à lui pour lui faire part de leurs réclamations, mais comme ils ne le firent pas, ils devinrent des factions rebelles injustes concernées par la Parole de L'Exalté : « Combattez le groupe qui se rebelle jusqu'à ce qu'il se conforme à l'Ordre d'Allâh. ». » [Ahkâm Ul Qur°ân].

 

Et voici ce que certans parmi les savants de Ahl Us Sunnah ont dit concernant particulièrement le conflit opposant le parti de Mu'âwiyah contre celui de l'Emir des Croyants 'Alî Ibn Abî Tâlib :

 

Al Imâm Sa'd Ud Dîn At Taftazânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les rebelles injustes sont Mu'âwiyah et ses partisans qui se réunirent autour de lui et qui dévièrent de la voie de la vérité qui était de prêter allégeance à 'Alî (qu'Allâh l'agrée) et de lui obéir. » [Al Maqâsid Fî Sharh 'Aqâ°id Ahl Il Sunnati Wa-l-Jamâ'ah].

 

Al Imâm 'Abd Ul Qâhir Al Baghdâdî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Ils (les savants de Ahl Us Sunnah) ont dit à propos de Siffîn : 'Alî (qu'Allâh l'agrée) avait raison et Mu'âwiyah et ses partisans transgressèrent à son encontre [...] mais ils ne commirent pas de mécréance à travers cette erreur. » [Farq Bayn Al Firaq].

 

Al Imâm 'Abd Ur Ra°ûf Al Munâwî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Ils (les rebelles) sont le parti de Mu'âwiyah. » [Fayd Ul Qadîr].

 

Al Imâm 'Abd Ul Qâhir Al Jurjânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il y a consensus des savants du Hijâz et d'Irak, dont parmi eux l'Imâm Mâlik, l'Imâm Ash Shâfi'î, l'Imâm Abû Hanîfah, l'Imâm Al Awzâ'î et la majorité des théologiens et des musulmans, que Sayyidinâ 'Alî (qu'Allâh l'agrée) était dans le vrai dans son combat contre les gens de Siffîn et que ceux qui le combattirent étaient des rebelles oppresseurs, mais qu'lls ne devinrent pas mécréants du fait de leur rebellion. » [Kitâb Ul Imâmah].

 

Al Imâm Shihâb Ud Dîn Ibn Hajar Al 'Asqalânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « En assassinant 'Ammâr, il apparaît clairement que la Vérité était du côté de 'Alî, et les Ahl Us Sunnah consentent à cela. » [Al Isâbah].

 

Et précisons que selon le Muftî de Médine de son époque Al Imâm Muhammad Al Barzanjî Al Husaynî (que La Paix soit sur lui) : « C'était un faux prétexte de Mu'âwiyah que de justifier son combat contre Sayyidinâ 'Alî (qu'Allâh l'agrée) par la vengeance contre le meurtrier de Sayyidinâ 'Uthmân (qu'Allâh l'agrée), car lorsqu'il prit pleinement le pouvoir et devint dirigeant de tout l'Etat, il n'a jamais réglé le cas du meurtrier de Sayyidinâ 'Uthmân (qu'Allâh l'agrée) et n'arrêta pas les meurtriers, il affirma même que les tueurs étaient toujours là. Cela prouve bel et bien que son combat était dans le but d'acquérir ce bas-monde sous le faux prétexte de se venger de l'assassin en question. » [Ishâ'at Ul Ashrât Is Sâ'ah]. Cette position est cependant minoritaire, la majorité de Ahl Us Sunnah expliquant la rebellion de Mu'âwiyah par un sincère désir de venger le sang injustement versé de 'Uthmân, bien que rien ne soit rapporté concernant une éventuelle poursuite des assassins une fois que Mu'âwiyah prit le pouvoir.

Conclusion :

Al Muftî 'Abd Ul Bâsit Al Fakhûrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les partisans de la Vérité parmi les Ahl Us Sunnah wa-l-Jamâ'ah croient que Mu'âwiyah s'est trompé [dans son combat contre 'Alî] et fut injuste à l'encontre du vertueux Calife 'Alî Ibn Abî Tâlib, car il était le détenteur de l'allégeance et du califat, qu'Allâh l'agrée. [Ils croient aussi que 'Alî] a eu raison de combattre Mu'âwiyah et ses partisans, se basant sur la règle qui s'applique à l'encontre des rebelles parmi les musulmans. Ainsi, il ne les traita pas comme des mécréants, ni des apostats. Et [ils croient également que] 'Âïshah, Talhah et Az Zubayr, qu'Allâh les agrée, se repentirent tous de leur erreur de se rendre à la bataille de Al Jamal, et qu'ils le regrettèrent amèrement. Et le regret est la preuve d'un sincère repentir, suit donc la Vérité et abandonne tes passions, car sinon tu déviera de la Voie d'Allâh. Et Allâh sait mieux ce qu'il en est. » [Târîkh Ul Islâm].

Et Allâh (qu'Il soit exalté) dit : « Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui ont cru avant nous ! Fais que nos cœurs n'aient jamais de haine contre les croyants ! Seigneur, Tu es plein de compassion et de miséricorde ! » [Sourate 59 - Verset 10].

Commenter cet article