at-tawhid.net

'Abdu Llâh Ibn Maslamah Al Qa'nabî Ar Râhib - عبد الله ابن مسلمة القعنبي الراهب (m.221)

11 Février 2012, 11:46am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm 'Abdu Llâh Al Qa'nabî Ar Râhib fut l'un des grands et talentueux disciples de l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh lui fasse miséricorde), un soufi, un grand spécialiste du Hadîth et l'un des maîtres de l'Imâm Muslim Ibn Al Hajjâj An Naysâbûrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde), celui que le Hâfiz Shams Ud Dîn Adh Dhahabî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit qu'il était un Imâm, un leader exemplaire et un Shaykh de l'Islâm.

 

Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit à son sujet :

 

« Abû 'Abd Ir Rahmân 'Abdu Llâh Ibn Maslamah Ibn Qa'nab Al Hârithî, surnommé Al Qa'nabî, était originaire de Madînah (Médine).

 

Il apprit la jurisprudence et les ahâdîth auprès de l'Imâm Mâlik et fut l'un de ses disciples le plus talentueux, le plus savant et le plus vertueux. Il connaissait par cœur son œuvre majeure qu'est le Muwattâ° et l'enseignait à ses propres disciples de mémoire.

 

Telle fut la manière avec laquelle cet ouvrage a été transmis par un certains nombres de disciples de Mâlik. C'est pourquoi il y a quelques différences dans son contenu chez chacun des transmetteurs, mais ils restent tout de même proches [les uns des autres]. Cependant, la version la plus parfaite est celle transmise de vive voix par Yahyâ Ibn Yahyâ [Al Laythî], comme cela a déjà été mentionné durant sa vie même.

 

Al Qa'nabî était surnommé « Ar Râhib » (le moine) du fait de son intense dévotion et de sa vertue. 'Abdu Llâh Ibn Ahmad Ibn Al Haytam rapporta d'ailleurs que son grand-père lui a dit : « Quand nous sommes allés le voir, il vint auprès de nous avec le visage d'un homme qui avait vu les profondeurs de l'Enfer (Qu'Allâh nous en préserve !). »

 

Il mourut à Basrâ (Bassora), la ville dans laquelle il résidait, le Vendredi 6 Muharram de l'an 221 de l'Hégire.

 

Ibn Bashkuwâl le mentionna dans sa liste de ceux qui transmirent oralement le Muwattâ°de Mâlik à ses propres disciples et que Al Qa'nabî mourut à Makkah (La Mecque).

 

Le surnom de « Al Qa'nabî » est dérivé du prénom de son grand-père [Qa'nab]. » [Wafayât Ul A'yân].

 

Narrateur de ahâdîth célèbre et reconnu, nombreux furent les grands spécialistes du Hadîth a faire ses éloges. C'est ainsi que l'Imâm Abû Zur'ah Ar Râzî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Pour moi, je n'ai jamais écrit sur quelqu'un de meilleur que lui. » [Al Jarh Wa At Ta'dîl]. Al Imâm Muhammad Ibn Sa'd (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « C'est un véritable adorateur et un vertueux. Il récitait à Mâlik Ibn Anas les livres de ce dernier. » [Tabaqât Ul Kubrâ]. Et Al Imâm Abu-l-Hasan Al Ijlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « C'est un homme pieux. Et Mâlik Ibn Anas lui récita la moitié du Muwattâ°, tandis que lui récita l'autre moitié à Mâlik. » [Ath Thiqât]. Et Al Imâm Abû Hâtim Ar Râzî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est mon préféré [dans la transmission du Muwattâ°]. Je n'ai jamais vu quelqu'un de plus humble que lui. » [Al Jarh Wa At Ta'dîl]. Et aussi, Al Imâm Abû Hâtim Ibn Hibbân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit de lui : « Il figure parmi les Muttaqîn en matière de Hadîth. » [Ath Thiqât].

 

Qu'Allâh fasse miséricorde à cet éminent savant et ascète, puisse sa tombe être un jardin du Paradis illuminé par les bénédictions Divines, et puisse-t-il être ressuscité aux côtés du Messager d'Allâh (salla Llâhu 'alayhi wa sallam) ainsi que nous. Allâhumma Âmîn.

 

Commenter cet article