at-tawhid.net

Abrégé de la croyance islamique (Al Bâjî)

19 Décembre 2011, 07:26am

Publié par at-tawhid.net

L'Imâm des Mâlikites et des Ash'arites d'Andalousie de son temps, Sayyidunâ Abul Walîd Sulaymân Ibn Khalaf Al Bâjî (qu'Allâh lui fasse miséricorde), a dit :

 

« Vous devez croire en Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié), en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Prophètes et en l'approbation de ce qu'Il a sanctifié. Aucune œuvre ne sera profitable dans la transgression de la croyance islamique.

 

Montre-vous fidèles au Livre d'Allâh, persévérez dans son apprentissage et sa lecture, approfondissez la réflexion de ses diverses significations et de ses signes ; soumettez-vous à ses commandements et interdisez-vous ce qu'il a proscrit. On rapporta d'ailleurs que le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Je vous ai laissé ce qui, si vous vous y attachez, ne vous égarera point : il s'agit du Livre d'Allâh et de ma Sunnah (Tradition). » [Mâlik].

 

Le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) nous a adressé des recommandations, par clémence et compassion à l'égard des croyants, et il était certes un bon conseiller. Appliquez donc ses conseils, que vos cœurs s'imprègnent d'amour pour lui ainsi que de l'agrément de son message. Conformez-vous à sa Sunnah et veillez à la connaître. Soumettez-vous à son jugement et empruntez sa voie. Son amour ne conduit qu'au bien et nous éloigne ainsi de la perdition et du mal.

 

Abreuvez vos cœurs d'amour pour tous ses Compagnons et donnez préséance aux Imâms purs parmi eux que sont Abû Bakr, 'Umar, 'Uthmân et 'Alî (qu'Allâh les agrée tous et nous fasse bénéficier de leur amour !).

 

Imposez-vous la bonne opinion vis-à-vis de ce qui s'est passé entre eux et de ce qui a été rapporté à leur sujet. Car le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « N'insultez pas mes Compagnons, car par Celui qui tient mon âme dans Sa main, si l'un d'entre vous dépensait l'équivalent de [la montagne de] Uhud, il n'atteindrait pas pour autant ne serait-ce qu'une poignée [d'aumône] de l'un d'entre eux, ou même la moitié. » [Al Bukhârî]. Comment donc penser atteindre le degré des Compagnons ou même estimer leur valeur quand il est impossible d'atteindre le mérite de la moitié d'une de leurs aumônes, quel que soit le montant de notre don ? Personne ne peut ainsi espérer compter parmi eux, excepté celui qui dépense énormément [toute sorte de bien] dans le seul but de plaire à Allâh.

 

Vient ensuite la préférence aux Tâbi'în (les Successeurs) et à ceux qui leur ont succédé parmi les imâms et les savants. Vénérez-les, suivez leurs exemples, prenez les pour guides, préservez leurs paroles et attestez de leur justesse. »

 

Fin de citation.

 

Source : Al Wasiyyah de l'Imâm Abul Walîd Ibn Khalaf Al Bâjî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article