at-tawhid.net

Abû Ahmad Ibn 'Îsâ Al Julûdî - أبو احمد ابن عيسى الجلودي (m.368)

22 Mai 2012, 18:27pm

Publié par at-tawhid.net

Il s'agit de l'un des plus grands spécialistes du Hadîth de son temps et l'un des célèbres transmetteurs du Sahîh Muslim. Il est d'ailleurs l'un des 6 maillons de la chaîne de transmission à travers laquelle l'Imâm Muhyi Ddîn An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporte le Sahîh Muslim.

 

Al Imâm Muhyi Ddîn An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit ainsi :

 

« Nous avons été instruit de la totalité du Sahîh de l'Imâm Muslim Ibn Al Hajjâj (qu'Allâh lui fasse miséricorde) par le maître honnête et intègre Abû Ishâq Ibrâhîm Ibn Abî Hafs 'Umar Ibn Mudar Al Wâsitî (qu'Allâh lui fasse miséricorde), et ce à la Mosquée de Damas (qu'Allâh la préserve et la protège ainsi que le restant des terres de la Ummah).

 

Et ce dernier a dit : « Nous avons été instruit par l'Imâm aux surnoms de Abul Qâsim, Abû Bakr et Abul Fath, Mansûr Ibn 'Abd Il Mun'im Al Farâwî qui a dit : « Nous avons été instruit par l'Imâm Ul Haramayn Abû 'Abdi Llâh Muhammad Ibn Al Fadl Al Farâwî qui a dit : « Nous avons été instruit par Abul Husayn 'Abd Ul Ghâfir Al Fârisî qui a dit : « Nous avons été instruit par Abû Ahmad Muhammad Ibn 'Îsâ Al Julûdî qui a dit : « Nous avons été instruit par Abû Ishâq Ibrâhîm Ibn Muhammad Ibn Sufyân Al Faqîh qui a dit : « Nous avons été instruit par l'Imâm Abul Husayn Muslim Ibn Al Hajjâj (qu'Allâh lui fasse miséricorde). ». ». ». ». ». »

 

Telle est la chaîne de transmission par laquelle le livre nous est parvenu ainsi qu'à nos contemporains avec qui nous le partageons. Cette chaîne est qualifiée de élevée ('âlî), et la louange est Allâh, car seulement 6 transmetteurs nous séparent de Muslim. »  [Al Minhâj].

 

Et dans l'introduction de son commentaire du Sahîh Muslim, Al Imâm Muhyi Ddîn An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) fit la biographie de l'Imâm Abû Ahmad Ibn 'Îsâ Al Julûdî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) en ces termes :

 

« Abû Ahmad Muhammad Ibn 'Îsâ An Naysâbûrî Al Julûdî était le maître de [Abul Husayn 'Abd Il Ghâfir Ibn Ibrâhîm] Al Fârisî. Ces deux noms de An Naysâbûrî et Al Julûdî renvoient respectivement à sa région d'origine qu'est Naysâbûr, et plus précisemment à la Rue des maroquiniers (al julûdiyyîn).

 

Al Hâkim Abû 'Abdi Llâh a dit de lui [dans son Târîkh Naysâbûr] : « Abû Ahmad Al Julûdî était un pieux Shaykh qui menait une vie ascétique. Il faisait partie des éminents Soufis. Il avait d'ailleurs fréquenté les plus grands maîtres du Soufisme. Son travail de copiste était son gangne-pain. Il avait apprit le Hadîth auprès de Abû Bakr Ibn Khuzaymah et de ses prédécesseurs, et avait adopté le Madh-hab de Sufyân Ath Thawrî dans lequel il était versé. Il mourut le Mardi 24 Dhul Hijjah en l'an 368 H. à l'âge de 80 ans. A sa mort, il était le dernier de qui on transmettait le Sahîh Muslim par écoute. Tous ceux qui l'ont rapporté après l'ont fait d'après Ibrâhîm Ibn Muhammad Ibn Sufyân ainsi que d'après d'autres qui ne sont pas fiables [en matière de transmission]. ». » [Al Minhâj].

 

Qu'Allâh agrée cet éminent Imâm de la Sunnah, fasse de sa tombe un jardin du Paradis et lui accorde le Firdaws Ul A'lâ sans jugement. Et puisse Allâh nous octroyer le privilège de suivre ses pas bénis en nous conformant ainsi scrupuleusement à la Sunnah du Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui). Allâhumma Âmîn.


Commenter cet article