at-tawhid.net

Abû Ma'bad Ibn Kathîr Al Makkî - أبو معبد بن كثير المكي (m.120)

5 Février 2014, 14:19pm

Publié par at-tawhid.net

Abû Ma'bad 'Abdu Llâh Ibn Kathîr Al Makkî fut l'Imâm de Makkah de son époque et l'un des 7 grands Imâms du Qur°ân, transmetteur de la lecture Mecquoise portant son nom, transmise via le célèbre Imâm Qunbul Al Makhzûmî et le Mu°adhdhin de Makkah de son temps Ash Shaykh Abu-l-Hasan Al Bazzî, client des Banî Makhzûm (qu'Allâh leur fasse miséricorde).

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Al Bâdish Al Gharanâtî Al Ansârî Al Andalusî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit de lui :

« Ibn Kathîr Al Makkî Ad Dârî, [signifiant qu'il serait originaire de la tribu de Dâr] qui est une branche de Lakhm et qui compte Tamîm Ad Dârî en son sein. Certains disent toutefois qu'il fut appelé ainsi (Ad Dârî) en référence à Dâraym [qui est une ville portuaire de Perse], car il était droguiste et parfumeur, et que c'est un haut lieu d'où les parfums proviennent. Ce dernier avis est le bon.

On dit qu'il était un mawlâ de 'Amr Ibn 'Alqamah Al Kinânî et qu'il tirait ses origines de l'un des Perses que Chrosoès envoya [conquérir le] Yémen lorsqu'il expulsa les Abyssins [qui contrôlaient jusqu'alors cette région].

Il teignait sa barbe au henné et était Qâdî en chef de La Mecque. Il est classé dans la seconde génération des Tâbi'în. [Au plus haut de sa gloire], il était d'un âge avancé, ses cheveux étaient blancs, sa barbe de longue taille, son corps corpulent, son teint basané et ses yeux bleus foncés. Ses cheveux grisonnants étaient teints avec du henné (roux) ou du safran (blond) et son comportement était extrêmement distingué.

Il était né à La Mecque en 45 de l'Hégire et mourut dans la même ville en 120 de l'Hégire. » [Kitâb Ul Iqnâ'].

Et Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Le mode de récitation suivi par Ibn Kathîr fut transmis oralement par deux personnes : Qunbul et Al Bazzî. Le véritable nom du premier était Muhammad Ibn 'Abd Ir Rahmân Ibn Muhammad Ibn Khâlid Ibn Sa'îd Ibn Jurjah Al Makkî Al Makhzûmî, mort en 291 H. à l'âge de 96 ans. Quant au second, il s'appelait Abu-l-Hasan Ahmad Ibn Muhammad Ibn 'Abdi Llâh Ibn Al Qâsim Ibn Nâfi' Ibn Abi-l-Bazza Bashshâr Al Fârî, mort en 270 H. à l'âge de 80 ans. » [Wafayât Ul A'yân].

L'ensemble de la Ummah lui est grandement redevable. Qu'Allâh lui fasse miséricorde et lui accorde Son Agrément éternel. Qu'Il le ressuscite en position de gloire lors du jour de la résurrection et lui accorde le Firdaws Ul A'lâ, et puissions nous suivre ses nobles pas avec dévotion et constance. Allâhumma âmîn.

 

Commenter cet article