grand2noir

jurisprudence

tafsir

hadiths

spiritualité

refu

apprentissage

biogr

invo

santé

conversion

biblio

liens

Recherche / Búsqueda

Versión en español

drapeau espagnol

at-tawhid.net sur facebook

facebook_logo1.gif

Samedi 1 octobre 2011 6 01 /10 /Oct /2011 23:06

Ash Shaykh Jibrîl Al Haddâd (qu'Allâh le préserve) a dit :

« 'Abd Ul Qâhir Ibn Tâhir Ibn Muhammad, Abul Mansûr An Naysâbûrî At Tamîmî Al Baghdâdî Ash Shâfi'î Al Ash'arî (décédé en 429), al ustâdh (le professeur), al imâm (le guide), al faqîh (le juriste), le savant en usûl (fondements) et en kalâm (théologie), l'homme de lettre, le poète, le versificateur, le grammairien, le mathématicien, loué par Ash Shaykh Ul Islâm Abû 'Uthmân As Sâbûnî comme étant l'un des imâms des fondements de la religion et l'une des grandes autorités de l'Islâm par consensus des savants parmi les plus éminents et les plus érudits.

Il est un prédécesseur de Al Bayhaqî et le contemporain d'Abû Dharr Al Harawî et Abû Muhammad Al Juwaynî, figurant parmi la troisième génération des Imâms ash'arites.

Il s'installa ensuite à Naysâbûr avec son père et dépensa toute sa fortune afin de soutenir les savants en religion [et étudia auprès d'eux] jusqu'à ce qu'il devienne apte à enseigner dans 17 disciplines différentes. » [Sunnah.org].

 

Al Imâm 'Abd Ul Ghâfir Al Fârisî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit à ce propos :  

 

« Il vint à Naysâbûr avec son père et possédait de grandes richesses qu'il dépensa pour l'enseignement et les savants sunnites. Il n'a jamais fait de son savoir une source de profit. Il composa des épîtres dans différents domaines et surpassa ses contemporains dans toutes les branches de science, dont 17 qu'il enseignait publiquement.

 

Il étudia le fiqh auprès de Abû Is-hâq Ash Shayrâzî et, après la mort de ce savant, il le remplaça comme enseignant de la Mosquée 'Aqîl. Il y donna des cours durant quelques années, ceux-ci étaient même suivis assidument par d'éminents savants. » [As Siyâq li Târîkh Naysâbûr].

 

C'est ainsi que l'on compte les Imâms Al Bayhaqî, Al Qushayrî et Al Mawarzî (qu'Allâh leur fasse miséricorde) parmi ses étudiants.

Il était un éminent savant reconnu de tous. Il marqua profondément la communauté scientifique musulmane et sa renommée s'étendit jusqu'à notre époque. De nombreux savants firent ses éloges, dont l'Imâm Adh Dhahabî qui le décrivit dans son ouvrage Siyar A'lam Un Nubalâ° comme suit : « Le grandiose, celui qui est sans pareil, le savant encyclopédique...Il avait l'habitude d'enseigner 17 disciplines différentes et sa lumière devint une source de poème. »

Et Ash Shaykh Ul Islâm Abû 'Uthmân As Sâbûnî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi de lui : « Abul Mansûr est compté par consensus comme faisant partie des savants parmi l'élite des savants de la croyance et des fondements de la religion et est une grande figure de l'Islâm. » [Siyar A'lam Un Nubalâ°].

Al Imâm Abul Mansûr Al Baghdâdî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) écrivit de nombreux ouvrages dont beaucoup traitèrent de la croyance musulmane selon l'école Ash'arite et dont l'un des plus célèbres est Farq Bayn Ul Firâq, ouvrage réputé et fréquemment utilisé par les savants qui vinrent après lui, dans lequel on peut lire qu'il a dit : « Ceux qui ont complètement maîtrisé et codifié les principes de la croyance (les Ash'arites et les Mâturîdites), les mujtahîdîn des 4 écoles de la Sharî'ah et leurs disciples, les savants duhadîth qui se sont tenus à l'écart de la déviation, les savants de la grammaire arabe qui se sont tenus à l'écart de la déviation, les savants du tafsîr [du Qur°ân] qui se sont tenus à l'écart de la déviation, lessûfî, les gens qui font le jihâd, et les masses du commun des Musulmans. » ; et aussi : « Il y a consensus chez les Ahl Us Sunnah qu'Allâh, Le Parfait, L'Exalté, n'est pas soumis par le lieu. »

Al Imâm Abul Mansûr Al Baghdâdî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) écrivit également d'autres livres dont une réfutation des anthropomorphistes de son temps intitulé Fadâ°ih Ul Karrâmiyyah, une réfutation des mu'tazilah intitulée Fadâ°ih Ul Mu'tazilah, une exégèse coranique sobrement intitulée Tafsîr Ul Qur°ân, mais aussi Al Imân wal Usûluh, Al Kalâm wa Al Wa'îd, un livre sur les sectes intitulé Al Milâl wa An Nihal, Ta°wîl Mutashâbih Al Akbar, Kitâb Us Sifât, Usûl Ud Dîn, et bien d'autres encore. Il fut aussi un fin mathématicien et écrivit dans le domaine, dont le très célèbre Takmilah fil Hisâb.

Il mourut en 429 de l'Hégire à Isfarâyin. Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il fut enterré aux côtés de son Shaykh Abû Is-hâq. » [Wafayât Ul A'yân]. Qu'Allâh lui fasse miséricorde et nous fasse bénéficier de sa science et de son éthique, Allâhumma Âmîn.

Par at-tawhid.net - Publié dans : Biographies de savants sunnites
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés