at-tawhid.net

Abul Qâsim Al Iflîlî Al Qurtubî Az Zahrî - ابو القاسم الافليلي القرطبي الزهري (m.441)

13 Janvier 2012, 10:43am

Publié par at-tawhid.net

 

 

Il fut l'un des grands grammairien Andalous de son temps. Affilié à l'école théologique ash'arite et à l'école juridique malikite.

Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur lui :

« Abul Qâsim Ibrâhîm Ibn Muhammad Ibn Zakariyyâ Ibn Mufrij Ibn Yahyâ Ibn Ziyâd Ibn 'Abdi Llâh Ibn Khâlid Ibn Sa'd ibn Abî Waqqâs Al Qurayshî Az Zahrî [1], généralement connu sous le nom de Al Iflîlî, était de la ville de Qurtubah (Cordoue), un grammairien de premier plan et un philologue.  Il possédait aussi une parfaite connaissance de la poésie ancienne ainsi que des explications qui ont été donnés vis-à-vis des idées qu'elle véhiculait.

Il écrivit un très bon et célèbre commentaire sur les poésies de Al Mutanabbî et enseignait de mémoire le Kitâb Ul Amâlî de Abû 'Alî Al Qâlî qu'il apprit de Abû Bakr Muhammad Ibn Al Hasan Az Zubaydî. Il occupa un rang éminent en Al Andalus en tant qu'enseignant des belles-lettres et devint aussi le Vizir de Al Muqtafî bi Llâh [2].

Il connaissait les anciens poèmes des Arabes par cœur tout comme il pouvait rapporté leur Histoire et les récits traditionnels de leurs combats. Il avait également en mémoire un nombre considérable de poèmes composés par ses compatriotes [Andalous]. Il était particulièrement précis dans le choix de ses mots, sa langue était véridique, sa conduite, même dans l'intimité, était bonne et son cœur était pur. Parmi les ouvrages qu'il a étudié, on peut compter le Gharîb Ul Musannaf, Al Alfâz et d'autres.

Il naquit au cours du mois de Shawwâl 352 et sa mort survint à la fin de sa soixante-dizaine, le Dimanche 13 Dhul Qa'dah 441. Il fut enterré ce Dimanche en fin d'après-midi dans la court d'une mosquée en ruine située non loin de la porte Al 'Âmir de Qurtubah.

Le nom « Al Iflîlî » signifie celui qui est originaire de Al Iflîl, un village de Syrie d'où sa famille était originaire. » [Wafayât Ul A'yân].

Qu'Allâh lui fasse miséricorde et illumine sa tombe. Allâhumma Âmîn.

Notes :

[1] Il était donc un descendant de l'un des 10 Compagnons promis au Paradis par le Prophète (ﷺ), en l'occurrence Sayyidunâ Sa'd Ibn Abî Waqqâs (qu'Allâh l'agrée). Son nom « Az Zahrî » vient du Palais Madînat Uz Zahrâ fondé par le Calife 'Abd Ur Rahmân III en 324 de l'Hégire à trois lieues de Cordoue.

[2] 31ème Calife 'Abbâsside de Baghdâd qui mourut en 555 H.

 

Commenter cet article