at-tawhid.net

Abul Qâsim Ibn 'Asâkir Ad Dimashqî - ابو القاسم ابن عساكر الدمشقي (m.571)

4 Octobre 2010, 18:52pm

Publié par at-tawhid.net

Il s'agit du célèbre Hâfiz de Damas, Al Imâm Thiqat Ud Dîn Abul Qâsim 'Alî Ibn Al Hasan Ibn Hibati Llâh Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Asâkir Ad Dimashqî. Il fut l'un des grands Imâms de la Sunnah, suivant la voie de l'Imâm Abul Hasan Al Ash'arî (qu'Allâh l'agrée) en 'aqîdah et de l'Imâm Muhammad Ibn Idrîs Ash Shâfi'î (qu'Allâh l'agrée) en fiqh. Il naquit en 499 à Damas (Syrie).

 

Al Imâm Shihâb Ud Dîn Ibn An Najjar Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit de lui : « Il est l'Imâm des savants du hadîth de son époque et le maître dans la mémorisation, dans la vérification détaillée, avec une profonde connaissance dans les sciences du hadîth, distingué par sa fiabilité, sa noblesse, son excellence dans l'écriture et sa belle récitation. Il est le sceau de cette science. » [Sunnah.org].

 

Et Ash Shaykh Jibrîl Al Haddâd (qu'Allâh le préserve) a dit :

 

« Né dans une famille imprégnée de savoir, il commença son parcours d'étude à l'âge de 6 ans, en assistant aux assemblée de fiqh de son frère aîné, Sa'in Ud Dîn Hibatu Llâh Ibn Al Hasan (m.563), et apprit l'arabe et la grammaire auprès de son grand-père maternel Abul Mufaddal Al Qurashî. Deux de ses oncles et un de ses frères étaient à la tête de la justice à Damas, Abul Ma'âlî Muhammad Ibn Yahyâ Ibn 'Alî Al Qurashî (m. 537), Abul Makârim Sultân Ibn Yahyâ (m. 530), et Muhammad Ibn Al Hasan.

 

Lorsque Ibn 'Asâkir atteignit la puberté, il possédait déjà des ijazât dans le hadîth reçues de la part des savants de Damas, de Baghdâd et du Khurâsan. A l'âge de 20 ans, après le décès de son père, il entreprit un voyage au sein du monde islamique afin de recueillir la narration du hadîth, et accomplir le pèlerinage. Entre 519 et 533, il voyagea régulièrement entre Damas et ailleurs, « seul mais avec la seule crainte d'Allâh prise pour compagnon ». Il entendit le hadîth de 1300 shuyukh (hommes) et environ 80 shaykha (femmes) à Baghdâd, Makkah, Madînah, Isfahân, Naysâbûr, Marw, Tibrîz, Mihana, Bayhaq, Khusrujird, Bistâm, Hirât, Azerbayjân, Kûfa, Hamadhan, Rayy, Zanjan, Bushanj, Sarkhas, Simnan, Jarbadhqan, Mawsil ainsi qu'ailleurs.

 

Après 533 il enseigna le hadîth dans un coin de la Mosquée des Umayaddes à Damas, puis dans l'école Dar Us Sunnah (renommée Dar Ul Hadîth par la suite) construite pour lui par le Roi Al 'Adil Nur Ud Dîn Mahmûd ibn Zankî. Il délaissa toute forme de possession matérielle et rejeta le poste de prêcheur principal, se concentrant de l'enseignement, de l'écriture et de l'adoration. Son plus célèbre élève fut le Sultan Salâh Ud Dîn Al Ayyûbî, qui assista à sa prière funéraire derrière l'Imâm Al Qutb An Naysâbûrî. » [Sunnah.org].

 

Son niveau dans la science du hadîth était tel que Al Hâfiz Muhammad Ibn Ahmad Adh Dhahabî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit de lui : « Je ne pense pas que Ibn 'Asâkir ait rencontré quelqu'un de son niveau durant toute sa vie. » [Siyar A'lam Un Nubalâ°], et que l'Imâm Tâj Ud Dîn Ibn 'Alî As Subkî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) ajouta : « Ni quelqu'un s'approchant de son niveau. » [Tabaqât Ush Shâfi'iyyah Al Kubrâ°]. Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dit également de lui : « Il jeta son dévolue dans l'étude du Hadîth et aquit un degré de connaissance jamais atteind par qui que ce soit dans ce domaine. C'est grâce à ses compétences là qu'il dut sa renommée. » [Wafayât Ul A'yân].

 

Al Imâm Abul Qâsim Ibn 'Asâkir fut également un auteur prolifique qui composa près d'une centaine de livres. On peut énumérer parmi les plus connus : Târîkh Dimashq, Tabyîn Kadhib Ul Muftarî, Al Mu'jam, 'Awâli Mâlik Ibn Anas, Manâqib Ush Shubbân, As Subâ'iyyât, Yawm Ul Mazîd, ainsi que de nombreux petits recueils de hadîth thématiques.

 

Il mourut en 571 de l'Hégire. Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit ainsi : « Il mourut à Damas dans la nuit du Lundi, le 21 Rajab 571 de l'Hégire. Il fut enterré au cimetière de Bâb Us Saghîr, près de l'endroit où furent enterrés son père et d'autres membres de sa famille. La prière funéraire fut réalisée sur lui par le Shaykh Qutb Ud Dîn An Naysâbûrî, et le Sultân Salâh Ud Dîn Al Ayyûbî était présent lors de la cérémonie. » [Wafayât Ul A'yân].

 

Qu'Allâh fasse miséricorde au Hâfiz Abul Qâsim 'Alî Ibn 'Asâkir Ad Dimashqî et nous fasse suivre ses pas, qu'Allâh lui offre Son Paradis éternel et illumine sa tombe, et qu'Il le ressuscite en une position de gloire, lumineuse et bénie, ainsi que ses maîtres, Allâhumma Âmîn.


Commenter cet article