at-tawhid.net

Al Hâfiz Ibn 'Abd Il Barr sur le Sadl dans la prière (Rapporté par Al Hâjj Mâlik Sy)

14 Mars 2012, 23:13pm

Publié par at-tawhid.net

Dans la prière, le Sadl est le fait de laisser ses bras le long du corps. C'est la position adoptée très majoritairement par les mâlikites ainsi que par les Imâms du salaf comme 'Abdu Llâh Ibn Az Zubayr, Al Hasan Al Basrî, Al Layth Ibn Sa'd, Ibrâhîm An Nakhâ°î, Abû 'Amr Al Awzâ'î et Muhammad Ibn Sirîn (qu'Allâh leur fasse miséricorde).
 

Les wahhabites et autres ignorants de notre temps aiment à dénigrer la position du sadl dans la prière jusqu'à la qualifier d'étrangère à la prière. Mais voici ce qu'à rapporté l'Imâm Al Hâjj Mâlik Sy (qu'Allâh lui fasse miséricorde) du Hâfiz Ibn 'Abd Il Barr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) sur le sadl dans la prière selon le madh-hab mâlikî et sur les quelques Sunan de la prière :

 

« Ibn Sûdah (qu'Allâh L'Exalté les agrée) a dit dans sa Hâshiyah 'Alâ Al Bukhârî au chapitre sur la pose de la main droite sur la main gauche dans la prière :

 

« Ibn 'Abd Il Barr a dit : « Aucune divergence n'en a été rapporté du Prophète (salla Llâhu 'alayhi wa sallam) même. C'est ce que soutiennent la plupart des Sahâbah et des Tâbi'în. Mâlik l'a évoqué dans Al Muwattâ°. Ibn Al Mundhir et d'autres n'ont pas rapporté autre chose de Mâlik. Ibn Al Qâsim a quant à lui rapporté la position du sadl de la part de Mâlik. C'est cette pratique qui fut adoptée par ses disciples et d'autres. Cette pratique est également la voie tracée par la Mudawwanah. ». » .» [Kifâyat Ur Râghibîn].

 

Et Al Hâfiz Ibn 'Abd Il Barr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit également dans son livre Al Kâfî, au chapitre intitulé « La position à adopter pour une prière parfaite » :

« Une prière correctement accomplie consiste, après avoir exécuté parfaitement ses ablutions, à se tenir debout face à la Qiblah, à prononcer le takbîr tout en formulant l'intention en levant en même temps les bras jusqu'à la hauteur des épaules, et à mettre ensuite la main droite sur la gauche ou en les laissant baissés. Tout cela constitue la Sunnah dans la prière. »

 

On voit donc bien que pour le Hâfiz Ibn 'Abd Il Barr, le sadl à toute sa place pour une prière parfaitement accomplie et constitue même une Sunnah. Serait-il lui aussi un égaré ignorant comme nous autres malikites adoptant la position du sadl dans la prière alors qu'il connaissait très bien les ahâdîth sur le qabd et qu'il est pris régulièrement pour référence par les wahhabites lorsque cela les arrange, tentant par cela de le faire passer pour un Imâm ayant leur doctrine ?

 

La sincérité, le sérieux et la minutie sont des attitudes impératives dans l'abord de la science islamique qui est un sujet de très haute importance, mais ceci sont des choses précieuses auxquelles les innovateurs ne sont pas habitués. Chaque musulman devrait d'ailleurs considéré ce qu'à dit l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh l'agrée) lorsqu'on lui a dit à la fin d'une question : « En fait, il s'agit d'une problématique simple » ; il répondit alors : « Un problème simple ?! Il n'y a aucune chose qui soit simple dans le domaine de la science ! Connais-tu la Parole d'Allâh qui dit : « Nous allons te révéler de lourdes paroles » [Sûrah 73 – Âyah 5] ? L'ensemble de la science religieuse est lourde, surtout ce qui va en être demandé lors du jour de la résurrection. » [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

 

Comme le dit Allâh (qu'Il soit exalté) : « Et dis : « La vérité  est venue et l'erreur a disparu, car l'erreur est destinée à disparaître ! ». » [Sourate 17 - Verset 81].

 

Commenter cet article