at-tawhid.net

Al Muhâsibiyyah (Al Muhâsibî)

3 Mars 2010, 06:35am

Publié par at-tawhid.net

L'un des plus grand théologien (mutakallim) parmi les Ahl Us Sunnah du Salaf, Al Imâm Al Hârith Ibn Asad Al Muhâsibî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Louange à Allâh Le Seigneur des mondes. L'issue heureuse appartient aux pieux. Il n'y a de force et de puissance qu'en Allâh, L'Immensément Exalté, Le Tout-Puissant.

 

Que Le Salut et La Paix se déversent infiniment sur Muhammad le Sceau des Prophètes, et ce jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Louange a Allâh qui a embelli les visages et les ornés par la beauté des yeux et qui a permis à la langue d'user de belles paroles. Louange à Allâh que même le sable glorifie et pour Lequel l'ombre se prosterne. Devant Sa Majesté les montagnes les plus solides se pulvérisent.

 

Il est Celui à Qui rien n'échappe, ni de ce qui est dans la nuit noire, ni de ce que renferment les mers et leurs vagues. Il sait tout de ce qui est dans le ciel orné de constellations et de ce qui est enfoui au fond d'une mer houleuse.

 

Il est Celui qui rend délicieuse la douceur de Sa mention sur les langues de ceux qui L'invoquent, Celui qui terrifie les cœurs de ceux qui méditent devant la crainte de Ses stratagèmes, Celui qui comble de Ses bienfaits le louangeur reconnaissant, Celui qui fait miséricorde aux pécheurs par une générosité enfouie dans Ses mystères, Celui qui a comblé les serviteurs par Sa mansuétude et qui a couvert ce qu'ils ont dissimulé par la Science.

 

Il est Celui qui savait ce qui serait avant même que cela soit, dont la Science a précédé la clarté des yeux. Il est Celui qui connaît les mystères cachés et que les imaginations et les suppositions ne peuvent atteindre.

 

Il prit possession du Trône et embrassa le Royaume sans que nous Le voyons.

 

Il est si rapproché qu'aucune confidence ne Lui échappe. Il connaît les secrets et ce qui est encore plus caché : les idées qui traversent les esprits des 'Ârifîn avant même qu'elles n'effleurent leur pensée, ou les consciences de ceux qui méditent en silence, ainsi que les intentions des doctrines des Théologiens. Car Il est Celui auquel rien ne ressemble, et Il est Le Créateur de toute chose et ceci à partir du néant.

 

Il a partagé entre Ses créatures leurs parts de subsistance et a conçu des modèles pour leurs formes, différenciés selon leur constitution. Mais la création de toutes les créatures ne L'a pas épuisé. Et Il n'a confondu ni les modèles de leurs formes, ni la variété de leurs idiomes, ni la diversité de leurs doctrines, ni la différenciation de la couleur de leur peau, ni la complexité de leurs systèmes phonologiques, ni les changements de leurs systèmes phonétiques, ni les subtilités de leurs langages.

 

Comment peut-Il être impuissant alors qu'elles sont Ses créatures, soumises à Son ordre et assujetties à Lui ? Car tout leur sort dépend de l'ordre Divin : « Kun ! – Sois ! », conformément à la Parole d'Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) : « Notre seule parole, lorsque Nous voulons une chose, est de dire : « Kun ! - Sois ! », et elle est. » [Sourate 17 – Verset 40].

 

Bénit soit Celui auquel rien ne ressemble. Il est Celui qui entend et qui voit. Il est Allâh.

 

Toute bonne action provient de Ses dons et toute mauvaise action relève de Ses épreuves.

 

Il est Celui qui est adoré sur Sa terre et dans Son ciel, qui est voilé aux regards de ceux qui voient, de sorte qu'aucun œil ne Le voit, ni aucun discernement ne peut L'atteindre. Pourtant Il est Celui qui comble Ses amis en leur permettant de Le voir dans les Jardins des délices.

 

Je Lui demande de combler de grâce le Prophète qu'Il a élu pour être obéi et qu'Il a choisi pour transmettre Son Message. Ainsi, le Prophète a transmis le Message, s'est acquitté de la charge qui lui a été confiée et a mérité le pouvoir d'intercession. Que Le Salut et La Paix d'Allâh soit sur lui). »

 

Fin de citation.

 

Source : Al Qasdu wa Ar Rujû'u Illa Llâh de l'Imâm Al Hârith Al Muhâsibî (qu'Allâh l'agrée).

 

 

Commenter cet article