at-tawhid.net

Allâh subsiste par Lui-Même - Qiyâmu bi An Nafsihi (At Tabarî, Al Ya'qûbî, Al Juwaynî...)

8 Avril 2011, 20:36pm

Publié par at-tawhid.net

Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) dit : « Allâh ! Point de divinité mis à part Lui ! Al Hayy, Al Qayyûm ! » [Sourate 3 – Verset 2].

 

Et Il dit aussi (qu'Il soit exalté) : « Ô vous les hommes ! C'est vous les indigents qui avez besoin d'Allâh ! Tandis qu'Allâh est Celui qui Se suffit à Lui-Même, Le digne de louanges. » [Sourate 35 – Verset 15].

 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Allâh est Le Vivant qui ne meurt pas, l'Immuable Soutien de tout ce qui est en deça de Lui et qu'Il pourvoit, préserve et fait passer d'un état à l'autre. Ni la somnolence ni le sommeil n'ont de prise sur Lui car qui ce qui peut modifier un autre que Lui ne peut en aucune façon Le modifier lui même ni jamais Le faire cesser d'être tel qu'Il est. Il est celui qui subsiste dans le même état, L'Immuable Soutien (Qayyûm) de tous les êtres. » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

Et Al Imâm Ibrâhîm Al Ya'qûbî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Cet attribut exprime Sa Souveraineté (ou Son Indépendance absolue) à l'égard des créatures. Cela signifie en particulier qu'Il ne dépend ni d'un lieu où Il serait « situé », ni d'un existenciateur qui lui aurait assigné des conditions spécifiques. La preuve est que s'Il dépendait d'un lieu, cette dépendance serait l'un de Ses Attributs ; or la localisation ne fait pas partie des Attributs Intelligibles. Et s'Il dépendait d'un existenciateur, Il serait contingent. Comment cela serait-il possible alors que Sa Primordialité et Sa Permanence ont déjà été établies ? » [Farâ°id Ul Hisân].

 

Et Al Imâm Ul Haramayn Abu-l-Ma'âlî Al Juwaynî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Allâh subsiste par Lui-Même sans avoir besoin d'une matière quelconque, d'un lieu vis-à-vis duquel Il serait en relation, ni d'un lieu où il serait placé. Les savants expliquent de différentes manières ce qu'il faut entendre par les mots : subsister par soi-même. D'après l'un d'entre eux, ce qui subsiste par soi-même, c'est l'être qui n'a pas besoin d'une matière [pour être]. En ce sens, la substantce subsiste complètement par elle-même. Al Imâm Abû Ishâq [Al Isfarâyînî] l'a définit en disant : « C'est ce qui n'a pas besoin ni d'une matière quelconque ni d'un principe déterminant. » Ainsi, d'après lui, l'expression [subsister par soi-même] s'applique exclusivement à Allâh, puisque la substance, si elle n'a pas besoin d'une matière quelconque, a besoin, pour naître à l'existence, d'un principe déterminant doué de puissance. Ce que nous proposons à travers cette section est de prouver qu'Allâh n'a aucunement besoin d'une matière quelconque [pour être]. Ce qui prouve cela est que s'Il avait besoin d'une matière quelconque [pour être], cette matière serait elle-même éternelle et Allâh en serait alors un attribut [ce qui est inconcevable]. » [Al Irshâd].

 

Et Ash Shaykh Abû °Âdam An Narûjî (qu'Allâh le bénisse) a dit aussi : « Quant à l'auto-suffisance d'Allâh, cela signifie qu'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) n'a besoin de rien afin d'exister, ni de quoi que ce soit afin d'être contenu dans quelque chose, ni de qui que ce soit afin qu'on Lui donne quelques directives. Tout ceci est complètement différent des attributs de la création (des créatures) qui ont besoin de quelque chose pour les contenir, telle que la blancheur, la douleur ou le mouvement ; toutes ces choses ont besoin d'un support pour exister. » [Sharh 'Aqîdat Us Sanûsiyyah].

 

Et Al Imâm Ismâ'îl An Nabahâni (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit également : « Sache que même si la subsistance (al jawhar) subsiste par elle-même et se passe d'un support pour subsister - contrairement aux accidents ('arad) et aux qualités - elle ne peut se passer de certaines choses nécessaires pour son existence, qui sont une condition obligatoire pour assurer son existence. Ainsi, la subsistance ne subsiste par elle-même que partiellement car elle a besoin de l'existence d'autrui afin de subsister, quand bien même elle n'aurait pas besoin d'un support. Aussi, s'il y a dans l'existence une quelconque chose d'existante qui se suffit par elle-même d'elle-même, sans subsister par autrui et sans qu'on exige l'existence d'autrui pour assurer la pérennité de son existence, cet [être] existant est Celui qui subsiste par Lui-Même d'une manière absolue. Si en plus chaque existant ne subsiste que par Lui au point qu'on ne puisse imaginer pour les choses une existence et une pérennité si ce n'est par Lui, alors Il est Al Qayyûm, car sa subsistance se réalise par Lui-Même et la subsistance de toute chose se réalise également par Lui. Et ceci n'appartient qu'à Allâh (qu'Il soit glorifié). » [Mukhtasar Maqsad Ul Asnâ].

 

Commenter cet article