at-tawhid.net

As Saba°iyyah et leurs croyances (Abû Zahrah & Al Jurjânî)

21 Mars 2010, 04:54am

Publié par at-tawhid.net

 

Ce sont les partisans du shi'isme qui s'affilient directement à l'hypocrite (munâfiq) 'Abdu Llâh Ibn Saba° et ses hérésies incroyables, personnage qu'il est préférable d'appeler simplement Ibn Saba°. As saba°iyyah est une branche du groupuscule shi'ite « al ghâliyyah » qui est le groupuscule le plus extrémistes des groupuscules shi'ites. Le courant shi'ite majoritaire de notre époque : l'imâmisme duodécimain (rafidisme), religion officielle de l'État Iranien, affectionne énormément Ibn Saba°.

 

Ash Shaykh Muhammad Abû Zahrah Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur eux :

 

« Ce sont ceux qui ont suivi 'Abd Allâh Ibn Saba°, qui était un juif de la Hîrah, ayant manifesté en apparence son entrée en Islâm. Sa mère fut une esclave noire, c'est pour cela qu'on l'appelait « fils de la noire ».

 

[…] Il était parmi les détracteurs les plus déclarés de 'Uthmân. Il a propagé progressivement ses idées et ses perversions dans les rangs des Musulmans, et la plupart sont issues de propos inventés et faussement attribués à 'Alî (qu'Allâh l'agrée).

 

Il commença dans un premier temps à propager parmi les gens qu'il a trouvé dans la Thorah que chaque Prophète a un légataire (wasî), que 'Alî est le légataire de Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) et qu'il est le meilleur légataire, de même que Muhammad est le meilleur des Prophètes. Puis il affirma que Muhammad reviendra à la vie de l'ici-bas et disait : «  Je m'étonne de celui qui affirme le retour de 'Îsâ et qui n'affirme pas le retour de Muhammad. » Il prit pour argument Sa Parole (exalté soit-Il) : « Celui qui t'a prescrit le Qur°ân te ramènera certainement là où tu (souhaites) retourner. ». »

 

Alors qu'en réalité, ce verset n'indique que le fait que le souhait du Prophète de retourner à Makkah sera exaucé. 

 

Ash Shaykh Abû Zahrah continue en ces termes :

 

« Puis, graduellement, il passa de cela à l'affirmation que 'Alî (qu'Allâh l'agrée) serait Allâh. Lorsque 'Alî apprit cela à son sujet, il s'apprêta à le tuer, mais 'Abdu Llâh Ibn Al 'Abbâs lui dit de ne pas le faire et lui fit remarquer : « Si tu le tues, tes partisans se diviseront à ton égard alors que tu as l'intention de retourner combattre les gens du Shâm. » Alors 'Alî l'exila à Sâbât Ul Madâ°in.

 

Lorsque 'Alî (qu'Allâh l'agrée) fut tué, Ibn Saba° profita de l'amour que les gens vouent à 'Alî (qu'Allâh honore sa face) et se mit à propager à son égard des mensonges tissés par son imagination fertile, afin d'égarer les gens et semer la perversion. Il se mit à dire aux gens que la personne tuée n'était pas 'Alî, mais plutôt un diable qui avait pris sa forme, que 'Alî est monté au ciel, tout comme 'Îsâ Ibn Maryam (que La Paix soit sur lui).

 

Il dit en outre : « De même que les juifs et les chrétiens ont menti au sujet de la mort de 'Îsâ, les kharijites (khawârij) ont menti en prétendant que 'Alî fut tué. En réalité, les juifs et les chrétiens ont vu un homme crucifié qui ressemblait à leurs yeux à 'Îsâ. De même ceux qui ont affirmé que 'Alî fut tué n'ont vu qu'un homme tué ressemblant à 'Alî, et ont cru que c'était lui. En réalité il est monté au ciel : l'orage est sa voix et l'éclair est son sourire. »

 

Ainsi, lorsqu'un Saba°ite entend l'orage il dit : « Que La Paix soit sur toi ô Commandeur des Croyants. »

 

[Aussi], 'Umar Ibn Shurahbîl rapporte que l'on dit à Ibn Saba° que 'Alî fut tué ; il dit alors : « Quand bien même vous nous apporterez sa tête enroulée dans un tissu, nous ne croirons pas qu'il est mort. Il ne va mourir que lorsqu'il descendra du ciel et possédera la terre et tout ce qu'elle porte. ». » [Tarîkh Ul Jadal].

 

Al Imâm 'Alî Al Jurjânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) confirme cette description de la secte saba°iyyah en disant : « Celui-ci (Ibn Saba°) disait à 'Alî : « Tu es véritablement Allâh ! ». 'Alî l'exila [ensuite] à Ctésiphon (madâ°in). Il soutenait aussi que 'Alî n'était pas mort et n'avait pas été tué, mais que son meurtrier 'Abd Ur Rahmân Ibn Mujlam tua un diable qui avait pris la forme de 'Alî (qu'Allâh soit satisfait de lui). Il prétendait encore que 'Alî se trouvait dans le nuage et que le tonnerre était sa voix et l'éclair sa cravache ; qu'il reviendrait sur terre après un certain temps en y répandent la justice. Ses partisans disaient, au moment où le tonnerre grondait : « Que La Paix soit sur toi ô Commandeur des Croyants ! ». » [Al Kitâb Ut Ta'rîfât].

 

Ibn Saba° était en réalité un hypocrite qui proclamait l'Islâm en publique et cherchait à diviser les Musulmans dans son for intérieur. Contrairement à beaucoup d'hérétiques se réclamant de l'Islâm, il n'était pas un égaré convaincu dans ses opinions, mais un semeur de trouble qui cherchait un prétexte pour diviser les Musulmans et semer le désordre au sein de la Communauté Musulmane. Voyant toute l'agitation qu'il y avait autour de Sayyidinâ 'Alî (qu'Allâh honore sa face), il le prit ainsi pour cible ; il n'était pas un amoureux de Sayyidinâ 'Alî ayant dévié. Sayyidunâ 'Alî connaissait ses intentions et le détestait.

 

Le saba°isme est une doctrine déclarée mécréante à l'unanimité des savants parmi les Ahl Us Sunnah suite aux nombreuses hérésies contraires aux fondements même de la croyance islamique professées par ce courant.

 

Qu'Allâh purifie la mémoire de notre maître et bien-aimé Khalif 'Alî Ash Sharîf, et qu'Allâh honore sa face et protège sa descendance, Allâhumma Âmîn.

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article