Rubriques

 

grand2noir

jurisprudence

tafsir

hadiths

spiritualité

refu

apprentissage

biogr

invo

santé

conversion

biblio

liens

Recherche / Búsqueda

Versión en español

ANDALUCIA.png

at-tawhid.net sur facebook

facebook_logo1.gif

Mercredi 18 juillet 2012 3 18 /07 /Juil /2012 16:02

Le suhûr est le repas pris par les jeûneur avant l'apparition de l'aube. Ce repas est appelé suhûr car il est pris à la fin de la nuit : as sahar. Il constitue une Sunnah sur laquelle le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a insisté auprès de ses Compagnons (qu'Allâh les agrée).

 

L'importance du suhûr :

 

Sayyidunâ 'Amr Ibn Al 'Âs (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « La différence entre notre jeûne et le jeûne des Ahl Ul Kitâb (les juifs et les chrétiens) est que l'on mange juste avant l'aube. » [Muslim].

 

Sayyidunâ Anas Ibn Mâlik (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Prenez le suhûr car il y a une bénédiction en cela. »  [Al Bukhârî et Muslim].

 

Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Al Hârith (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporta que l'un des Compagnons du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Je suis entré chez le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) alors qu'il prenait le suhûr, il (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) dit alors : « Que celui qui compte jeûner mange quelque chose pour le suhûr. Et certes, il s'agit-là d'une bénédiction qu'Allâh vous a donné, ne la délaissez donc pas. ». » [An Nasâ°î et Ahmad].

 

Sayyidunâ Abû Sa'îd Al Khudrî (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Manger au suhûr est bénie. Ne négligez pas cela quand bien même vous ne prendriez qu'une gorgée d'eau, car Allâh et Ses Anges prient pour la bénédiction de ceux qui participent au repas du suhûr. » [Ahmad].

 

Sayyidunâ Jâbir Ibn 'Abdi Llâh Al Ansârî (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Que celui qui compte jeûner mange quelque chose pour le suhûr. » [Ahmad].

 

Et Al Imâm Muhyi Ddîn An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les savants sont unanimes sur le fait que son statut est recommandé mais pas obligatoire. Cependant, la bénédiction que ce repas procure est évidente puisqu'il donne des forces qui disposent ainsi mieux la personne au jeûne. De même, il donne de l'entrain et de l'energie et encourage au jeûne en en diminuant la peine. Tel est l'avis correct et pris en compte en ce qui concerne la signification de ce hadîth. On dit aussi que la bénédiction de ce repas vient du fait que ce repas est l'occasion de se réveiller, et de là, d'invoquer Allâh en ce moment béni, à savoir la descente de la Miséricorde, d'exaucement des invocations et des demandes de pardon, tout comme il se peut que le jeûneur, en raison de ce repas, fasse ses ablutions et prie, ou encore reste éveillé pour invoquer, prier et se préparer à la prière jusqu'à l'apparition de l'aube. » [Al Minhâj Bi Sharh Sahîh Muslim Ibn Al Hajjâj].

 

Ce qu'il est préférable de manger durant le suhûr :

 

Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Le meilleur repas du suhûr pour le croyant est celui composé de dattes. » [Abû Dâwud].

 

Ceci dit, même une simple gorgée d'eau est suffisante comme cela est mentionné plus haut par Sayyidunâ Abû Sa'îd Al Khudrî (qu'Allâh l'agrée) qui rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Manger au suhûr est bénie. Ne négligez pas cela quand bien même vous ne prendriez qu'une gorgée d'eau, car Allâh et Ses Anges prient pour la bénédiction de ceux qui participent au repas du suhûr. » [Ahmad].

 

Il ressort de tout cela que s'hydrater, tout comme le fait de manger, est important et fait partie de la Sunnah du suhûr.

 

Précisons désormais ce qu'il est bon et mauvais de manger avec des dattes :

 

Al Imâm Abû 'Îsâ At Tirmidhî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit ainsi :

 

« 'Abdu Llâh Ibn Ja'far Ibn Abî Tâlib (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) mangeait des concombres avec des dattes. »

 

'Âïshah (qu'Allâh l'agrée) a dit : « Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) mangeait de la pastèque avec des dattes. »

 

Anas (qu'Allâh l'agrée) a dit : « J'ai vu le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) manger du melon avec des dattes. »

 

'Âïshah (qu'Allâh l'agrée) a dit : « Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) mangeait de la pastèque avec des dattes fraîches. »

 

[...] Rubayyi Bint Mu'awwidh Ibn 'Afrâ a dit : « Mon oncle Mu'âdh Ibn Afrâ m'envoya auprès du Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) afin de lui donner une assiette de dattes frâiches avec de petits concombres. Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) aimait beaucoup les concombres et j'avais pris cela pour lui. Au même moment, quelques bijoux du Bahrayn avaient été offert au Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), il en prit une poignée qu'il m'offrit. »

 

Rubayyi Bint Mu'awwidh Ibn 'Afrâ a dit : « J'ai un jour pris une assiette de dattes fraîches et de petits concombres pour le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui). Il m'offrit une poignée de bijoux ou une poignée d'or. ». » [Shamâ°il Ul Muhammadiyyah].

 

Le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) mangeait ces aliments avec des dattes car les dattes sont de nature chaude, tandis que les aliments précités sont de nature froide. Il est rapporté d'ailleurs dans les Sunan de l'Imâm At Tirmidhî ainsi que par d'autres (qu'Allâh leur fasse miséricorde), que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit en mangeant de la pastèque et des dattes : « La froideur de l'une supprime la chaleur de l'autre, et la chaleur de l'une supprime la froideur de l'autre. » Ceci afin de ne pas créer de déséquilibre dans l'appareil digestif et de subir alors des problèmes de digestions.

 

Et Al Imâm Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) défendait de faire digérer ensemble la datte sèche et le raisin sec, ou encore la dattre fraîche avec le raisin frais. On remédie aux inconvénients causés par les dattes en mangeant des amandes ou du pavot. » [Minhâj Us Sawî wa Al Manhal Ir Rawî fî At Tibb In Nabawî].

 

Le meilleur moment pour faire le suhûr :

 

Comme son nom l'indique, le meilleur moment est à la fin de la nuit (as sahar).

 

Et Sayyidunâ Zayd Ibn Thâbit (qu'Allâh l'agrée) a dit : « Nous avions mangé au suhûr avec le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) puis il partit ensuite prier. » Le narrateur de ce hadîth (Anas) lui demanda alors : « Combien de temps y avait-il entre l''appel à la prière [de la Salât Us Subh] et le suhûr ? » Il répondit : « L'équivalent de ce qu'il suffit pour réciter une cinquantaine de versets du Qur°ân. » [Al Bukhârî et Muslim].

 

Et Al Imâm 'Abd Ul Wâhid Ibn 'Âshir (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est recommandé (mandub) de retarder le suhûr à la fin de la nuit avant l'apparition de l'aube. » [Murshid Ul Mu'în].

 

Qu'Allâh bénisse notre jeûne et nous permette de nous conformer à la Sunnah du Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui).


Par at-tawhid.net - Publié dans : Le jeûne - As siyâm, as sawm
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés