at-tawhid.net

Au sujet de l'existence d'Allâh (An Narûjî)

12 Mars 2010, 18:07pm

Publié par at-tawhid.net

 

Ash Shaykh Abû Âdam An Narûjî (qu'Allâh le bénisse) a dit :

 

« La preuve qu'Allâh existe est le fait que ce monde ait un début. Tout ce qui a un début a du obligatoirement être amené à l'existence, et n'a pu ni se créer soi-même avant sa propre existence, ni avoir été amené à l'existence sans que quelques chose de différent l'amène à cette existence. Il s'ensuit que cette chose, qui a un début,doit obligatoirement avoir un créateur.

Les jugements de l'intellect quant à l'existence et la non-existence du monde sont équivalents par le fait que ces deux éventualités sont simplement possible (et non vraies par nécessité). L'existence du monde indique ainsi clairement qu'il y a absolument quelques chose (de non inhérent au monde) qui a le pouvoir de passer outre la non-existence du monde. Autrement l'on pourrait affirmer qu'une des possibilités a supplanté l'autre sans raison et ceci est absurde. Conséquemment, il est absolument vrai que le monde à un Créateur, puisque ce monde est arrivé à l'existence après sa non-existence et qu'il ne s'est pas créé lui-même.

Il est central dans notre preuve de l'existence d'Allâh de prouver que le monde a un début. Nous définissons tout d'abord le monde par tout ce qui existe à l'exclusion d'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté). Le monde est manifestement constitué de nombreux composants, chacun d'entre eux devant avoir un début. Afin de comprendre ceci, on réalise que le monde est en constant changement, ses composants se déplacent, grandissent,meurent,etc. C'est notre thèse que tout ce qui change doit avoir un début. Les savants ont donné plusieurs preuves à ceci.

Une preuve consiste à considérer la proposition : « Vous avez besoin de faire 10 pas afin d'atteindre ce mur », ce qui signifie qu'il n'est pas impossible d'atteindre le mur. Quant à la proposition : « Vous avez besoin de faire une infinité de pas afin d'atteindre ce mur », elle signifie qu'atteindre le mur en question est impossible, puisqu'il est impossible d'accomplir un nombre infini de pas afin d'atteindre ce mur.


Il en est de même de celui qui affirme que le monde n'a pas de début, puisque cela équivaudrait à dire qu'il aurait fallu une infinité d'évènements afin d'atteindre le moment présent, ce qui est une contradiction et est donc impossible.

 

Ainsi, nous savons par la liaison du monde aux caractéristiques accidentelles ('arad), tel que le mouvement, l'immobilité et autre que le monde lui-même doit avoir un début car tout ce qui est lié aux évènements, à tout ce qui a un début, doit lui-même consister en un évènement. La preuve que les caractéristiques accidentelles ont un début se déduit de la constatation de leur adhérence stricte aux états d'existence et de non-existence. Ainsi l'existence du monde est simplement une possibilité, et a besoin d'une cause pour exister.

Du fait que le monde a un début nous avons prouvé qu'il doit avoir un Créateur et Son nom est Allah en arabe.

 

Si quelqu'un demande « Qui a créé Allâh ? », nous disons qu'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) n'a pas de créateur,et n'en a pas besoin car Il n'a pas de début.

 

Si quelqu'un demande alors : « Comment pouvez vous accepter qu'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) n'ait pas de début, alors que vous n'acceptez pas que le monde n'ait pas de début ? » La réponse est que nous avons montré que le monde a un début en se basant sur le fait qu'il change.

 

Nous ne croyons pas, par contre, qu'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) change. Plutôt nous croyons qu'Il est Un, et ni ne change ni n'a de début. »

 

Fin de citation.

 

Source : Sharh 'Aqîdat Us Sanûsiyyah du Shaykh Abû Âdam An Narûjî (qu'Allâh le bénisse).

Commenter cet article