at-tawhid.net

Commentaires de versets ambigus à caractère littéral anthropomorphique par l'Imâm As Samarqandî

13 Mai 2010, 09:12am

Publié par at-tawhid.net

 

Voici une somme de versets dont le sens littéral serait à caractère anthropomorphique et dont le sens véritable fut expliqué et mis en lumière par l'Imâm Abû Al Layth As Samarqandî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son tafsîr : 

* Sûrah 2 – Âyah 29 : « C'est Lui qui a été créé pour vous tout ce qui se trouve sur terre, puis Se tournant vers le ciel Il paracheva Sa création en en faisant sept cieux ; Il est Omniscient. »

As Samarqandî :

 

« Ce verset fait partie des versets problématiques (mushkilât) et les gens ont trois avis en ce qui le concerne lui et ceux qui lui sont semblables.

 

Certains disent : « Nous le lisons, nous y croyons et nous ne le commentons pas », et ceci ressemble à ce que l'on rapporte de Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh lui fasse miséricorde) comme quand un homme lui a posé une question en ce qui concerne la parole « Ar Rahmân 'alal 'arsh istawâ - Celui qui fait miséricorde à l'ensemble de Sa création S'est établit sur le trône. » [Sûrah 20 – Âyah 5] et Mâlik a dit : « Al Istiwâ n'est pas inconnu, le comment n'est pas concevable, y croire est un devoir, et poser la question à ce sujet est une innovation, je pense que tu fais partie des égarés. » Et ils le firent sortir et l'ont éloigné des lieux, ils se rendirent compte ensuite que cet homme était Jahm Ibn Safwân.

 

D'autres disent : « Nous le récitons et nous le commentons uniquement d'une manière compatible au sens littérale », et ceci est la parole des Anthropomorphistes.

 

Et en ce qui concerne l'interprétation de ce verset, il y existe deux avis :

 

Le premier : « C'est-à-dire que Son ordre est monté vers le ciel, et ceci est représenté par Sa parole « soit et il est ». »

 

Et l'autre interprétation est qu'Il a orienté [Sa Volonté] vers la création du ciel. »

 

* Sûrah 2 – Âyah 110 : « […] Allâh voit tout ce que vous faites. »

 

As Samarqandî : « Cest-à-dire que tout ce que vous donnez comme aumône ou faites comme bonnes actions, vous le trouverez bien gardé auprès d'Allâh et Il vous récompensera pour cela. »

 

* Sûrah 2 – Âyah 115 : « Et c'est à Allâh qu'appartiennent l'Orient et l'Occident ; où que vous vous tourniez, là est la face d'Allâh, car Allâh cerne toutes choses et Il est Omniscient. »

 

As Samarqandî :

 

« Certains disent : « C'est-à-dire que c'est là où se trouve la Qiblah d'Allâh ». »

 

On a dit également : « Cela veut dire : « C'est là où se trouve l'Agrément d'Allâh. »

 

Et on a dit aussi : « C'est là où se trouve la Royauté d'Allâh. ». »

 

* Sûrah 7 – Âyah 54 : « Certes votre Seigneur est Allâh qui a créé les cieux et la terre en six jours puis S'est établit (istawâ) sur le trône […] »

 

As Samarqandî :

 

« Certains soutiennent que ce verset fait partie des versets ambigus dont le sens réel n'est connu que par Allâh. On rapporte que Yazîd Ibn Hârun a été interrogé au sujet de l'interprétation de ce verset, il a dit que son interprétation est de simplement y croire [et de se taire à son sujet]. On rapporte aussi qu'un homme est allé voir Mâlik Ibn Anas et le questionna au sujet du verset « Ar Rahmân 'ala 'arsh istawâ - Celui qui fait miséricorde à l'ensemble de Sa création S'est établit sur le trône », il dit alors : « Al Istiwâ n'est pas inconnu, le comment n'est pas concevable, y croire est un devoir, et poser la question à ce sujet est une innovation, je pense que tu fais partie des égarés. » Et ils le firent sortir. On a rapporté également de Muhammad Ibn Ja'far avait un avis semblable à celui-ci.

 

En réalité, certains l'ont également interprété et disent : « « Thumma - puis » à le sens de « wa - et » et donc cela exprime la pluralité [des actions] et la coordination [qu'il y a entre elles], et elles n'ont point le sens d'un ordre établie dans le temps [quant à l'exécution de Ses actions]. Et le sens de « istawâ » est « istawla » (dominer), comme lorsque l'on dit : « Untel istawâ 'alâ (s'est établit) telle ville », ce qui signifie qu'il a dominé cette ville, et le cas de ce verset est pareil ici. Son sens est qu'Il est Le Créateur des cieux et de la terre et qu'Il est Le Roi du trône.

 

On a dit également : « Puis Son ordre monte vers le trône » et ceci est le sens de la parole de Ibn 'Abbâs. Il a dit en effet : « Il est monté sur le trône, c'est-à-dire Son ordre [s'est établit sur le trône]. » [...] »

 

* Sûrah 20 – Âyah 39 : « […] Je t'ai revêtu de Mon amour afin que tu sois éduqué sous Mes yeux »

 

As Samarqandî : « J'ai répandu Mon affection sur toi de telle sorte que quiconque te voit t'aime. « Que tu sois éduqué sous Mon œil », c'est-à-dire que tu sois éduqué sous Mon regard par Ma Science et Ma Volonté. »

 

* Sûrah 28 – Âyah 88 : « […] Il n'est de Divinité que Lui et toute chose est périssable à l'exclusion de Sa face […] »

 

As Samarqandî :

 

« C'est-à-dire toutes les choses périront sauf Allâh car Il n'a cessé et ne cessera d'exister.

 

On a dit aussi que « toute chose va périr sauf Sa face », c'est-à-dire tout acte va périr et ne sera pas accompagné d'une récompense sauf celui qui a été fait uniquement pour la Face d'Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié).

 

Et on dit aussi que toute chose change hormis Sa Royauté car Sa Royauté ne se transfèrera jamais à quelqu'un d'autre. »

 

* Sûrah 36 – Âyah 71 : « Ne voient-ils pas que Nous avons créés de Nos mains à leur intention des animaux domestiques dont ils sont les possesseurs ? »

 

As Samarqandî : « C'est-à-dire : « On a créé pour eux par Notre Force, par Notre Puissance, et par Notre Ordre. ». »

 

* Sûrah 38 – Âyah 75 : « Il dit : « Ô Iblîs ! Qu'est-ce qui t'a empêché de te prosterner devant celui que J'ai créé de Ma main ? T'enfles-tu d'orgueil ou bien te considères-tu parmi les hauts-placés ? »

 

As Samarqandî : « Certains disent : « Nous croyons en ce verset, nous le récitons et nous ignorons son explication, c'est-à-dire ce qu'Il a voulu dire par l'utilisation du mot « main ». Et certains disent que son explication est comme lorsqu'Allâh a dit : « Je l'ai créé par Mes deux mains » sans commenter le mot « main - yad » ; et nous affirmons cependant : elles ne sont pas semblables à nos mains. Et ceci est la parole des Ahl Us Sunnah wal Jamâ'ah.

 

Certains ont dit : « Nous le commentons par ce qui convient aux Attributs d'Allâh, c'est-à-dire qu'Il l'a créé par Sa Puissance, Sa Force et Sa Volonté. Et si on dit : « Certes Allâh (qu'il soit exalté et magnifié) a créé les autres choses par Sa Force, Sa Puissance et Sa Volonté, quelle est donc l'utilité d'être aussi précis dans ce cas là ? » On répondra : Il a certes également nommé « al yad » dans la création des autres choses comme dans Sa parole qui dit : « Ne voient-ils pas que Nous avons créés de Nos mains à leur intention des animaux domestiques dont ils sont les possesseurs ? » [Sûrah 36 – Âyah 71]. »

 

On dit aussi : « « Par ce que J'ai créé par Mes deux mains », c'est-à-dire « par Ma Force » : la Force provenant de la Science et Force provenant de La Puissance. »

 

Et on dit aussi : « « Je l'ai créé par Mes deux mains », c'est-à-dire par l'eau du ciel et la poussière de la terre. » comme quand Il dit qu'Il a créé Âdam par la terre ; et comme le Prophète (sur lui La Paix) a dit qu'Allâh (qu'Il soit exalté) a créé les créatures à partir d'eau. ». »

 

* Sûrah 43 – Âyah 84 : « C'est Lui qui est la Divinité dans les cieux et c'est Lui qui est la Divinité sur la terre, et Il est Le Sage, le Très Savant. »

 

As Samarqandî : « C'est-à-dire : Divinité de toute chose, et Il connaît toute chose. Et on dit également qu'Il est la Divinité adorée dans les cieux et la Divinité adorée sur la terre. On a dit aussi qu'Il est unifié dans les cieux et unifié sur la terre. »

 

* Sûrah 48 – Âyah 10 : « Ceux qui passent un pacte avec toi ne font rien moins qu'en passer un avec Allâh : la main d'Allâh est au-dessus de leurs mains. »

 

As Samarqandî :

 

« C'est-à-dire que la main d'Allâh par l'aide, la domination et le pardon est au-dessus de leur mains occupées par l'obéissance.

 

Et Az Zujâj a dit : « Ce verset peut être compris de trois manières :

 

La main d'Allâh en ce qui concerne le respect du contrat et est au-dessus de leurs mains, cela peut vouloir dire également : la main d'Allâh pour ce qui relève de la récompense, est au-dessus de leurs mains ; et cela peut vouloir dire également : la main d'Allah qui est sur eux par Sa bienfaisance dans la guidance, est au-dessus de leur main [occuppées] par l'obéissance. »

 

* Sûrah 50 – Âyah 16 : « Nous avons déjà créé l'homme une première fois : Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. »

 

As Samarqandî : « C'est-à-dire que Nous avons plus de pouvoir sur lui. »

 

* Sûrah 52 – Âyah 48 : « Patiente devant la décision de ton Seigneur car tu évolues sous Nos yeux […] »

 

As Samarqandî : « C'est-à-dire : « Tu es sous Notre regard et Allâh voit tes états, et rien ne Lui est caché. » Az Zujâj a dit : « C'est-à-dire : Tu es là où Nous sommes en train de te voir et Nous te protégeons. Il n'arriveront pas à te nuire de par leur ruse. » On a dit aussi : « Nous voyons ce que Nous faisons de toi. ». »

 

* Sûrah 54 – Âyah 14 : « Evoluant sous Nos yeux […] »

 

As Samarqandî : « C'est-à-dire que le bateau vogue sous Notre vision et Notre ordre. Et on a dit aussi : « par notre volonté et notre protection. ». »

 

* Sûrah 56 – Âyah 85 : « Nous sommes plus proche de lui que vous ne l'êtes vous-mêmes, mais cela vous ne le voyez pas »

 

As Samarqandî : « C'est-à-dire l'Ordre d'Allâh ; et c'est l'Ange de la mort qui est plus proche de lui que vous quand il vient pour lui retirer son âme. »

 

Fin de la sélection.

 

Source : Musammâ Bahr Ul 'Ulûm de l'Imâm 'Abû Al Layth As Samarqandî Al Hanafî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

Commenter cet article