at-tawhid.net

Définition d'un Prophète et d'un Messager (Al Jurjânî, Ibrâhîm Al Ya'qûbî & An Narûjî)

4 Mars 2010, 11:03am

Publié par Al Muwahhidûn

 

Un Prophète se dit : An Nabî

Un Messager se dit : Ar Rasûl. Ce terme est parfois traduit par : Envoyé.

 

Al Imâm 'Alî Al Jurjânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Le Prophète, c'est celui qui reçoit la révélation (al wahî) par l'intermédiaire d'un Ange, ou qui reçoit l'inspiration (al ilhâm) dans son cœur, ou encore celui qui est est averti par la vision authentique (ar ru'ya sâliha). Le Messager est quant à lui gratifié d'une révélation particulière et supérieure à celle de la Prophétie, car le Messager est celui à qui l'Archange Jibrâ°îl accorde la révélation en faisant descendre l'Ecriture [sur lui] de la part d'Allâh. » [Al Kitâb Ut Ta'rîfât].

 

Ash Shaykh Al Islâm Ibrâhîm Al Ya'qûbî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi :

 

« Un Prophète est un être humain de sexe masculin, de condition libre ; il appartient aux fils de Âdam (c'est un être humain), est exempt de tout défaut répugnant et il œuvre en se conformant à la Loi ou aux écritures (litt. : Livre) qui lui ont été révélées. S'il lui a été ordonné de transmettre cette loi aux hommes on a affaire à un Messager ; sans cela il s'agit « simplement » d'un Prophète. Il peut révéler un nouveau Livre Saint ou une Loi nouvelle, ou bien au contraire être soumis à la loi d'un autre prophète missionné avant lui ou même contemporain ; ce fut le cas à titre d'exemple, pour : Âdam et Shîth, Ibrâhîm et Is-hâq, Ya'qûb, Yûsuf et ses frères - si on s'en tient à l'avis selon laquelle les frères de Yûsuf seraient des Prophètes - Mûsâ et Hârûn, Dâwud et Sulaymân ou encore Zacharie, Yahyâ et 'Îsâ. Parmi les Prophètes il faut encore signaler : Shu'ayb (Jethro), Lût, Ayyûb, Nûh, Idrîs (Enoch) et Yûnus (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur eux tous).

 

Les Messagers auxquels un Livre fut révélé sont : Mûsâ, Dâwud, 'Îsâ et Sayyidunâ Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui).

 

Les Messagers auxquels furent révélés des feuillets (écritures plus restreintes) sont : Âdam, Shîth, Ibrâhîm et Mûsâ avant que la Thora ne lui soit révélée [...] » [Farâ°id Ul Hisân].

 

Et Ash Shaykh Abû Âdam An Narûjî (qu'Allâh le bénisse) a dit :

 

« Quant aux Messagers, ce sont des êtres humains intelligents, libres et mâles, qui ont reçu la révélation d'un enseignement de la religion. A certain d'entre eux furent révélés des livres divins, mais il n'est pas nécessaire qu'ils aient reçu un livre [physique].

Ils sont choisis par Allâh et sont protégés dès la naissance des caractéristiques ou comportements qui ne siéent pas à leurs rangs, tel que le blasphème, les péchés, la bassesse, la bêtise ou leurs semblables. Il est impossible pour qui que ce soit de se hisser de lui-même au rang de la Prophétie; les Prophètes sont choisis dès la naissance.


Notons que tout ce qui a été dit à propos des Messagers s'appliquent aussi aux Prophètes. Ceci parce que la seule différence pratique entre un Messager et un Prophète est que le dernier suit les lois du Messager le précédant, et n'apportent pas de nouvelles lois. »
[Sharh 'Aqîdat Us Sanûsiyyah].

 

Et comme l'a dit l'Imâm Muhammad Ibn Juzayy Al Kalbî (qu'Allâh lui fasse miséricorde), tout Messager est logiquement Prophète, cependant l'inverse n'est pas toujours valable. C'est d'ailleurs pourquoi lorsque les théologiens cherchent à parler des Prophètes et des Messagers en général, ils utilisent le terme « les Prophètes » , ceci afin d'englober aussi bien les « simples » Prophètes que les Messagers (qui eux aussi sont Prophètes mais avec les particularités qui les rendent Messagers). Telle est la position des Ahl Us Sunnah.

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article