at-tawhid.net

Description de la spiritualité et du rôle de l'Imâm Muhammad Ul Mahdî ('Abdu Llâh Al Haddâd)

28 Avril 2010, 11:29am

Publié par at-tawhid.net

 

Décrivant la spiritualité de l'Imâm Muhammad Ul Mahdî (qu'Allâh l'agrée) ainsi que son rôle, Al Imâm 'Abdu Llâh Al Haddâd Al Husaynî (qu'Allâh l'agrée) a dit :

 

« Il viendra, c'est certain. Et quand le soleil se lèvera, l'obscurité disparaîtra. »

 

Et il a dit aussi :

 

« Al Mahdî est un homme parfait. Son état, c'est la connaissance du Livre et de la Sunnah et des différentes opinions de la communauté musulmane, le pouvoir complet de faire la guerre, de détruire les ennemis et vaincre ses adversaires, qu'ils soient des mécréants ou des rebelles parmi les musulmans, de faire régner la justice entre les musulmans et d'aider les opprimés contre leurs oppresseurs […]

 

Al Mahdî joindra en lui les fonctions de Pôle spirituel (Qutb) et de Calife (Khalif), comme ce fut le cas pour Sayyidunâ 'Alî, les souverainetés externes et intérieures. Il est le rénovateur de cette religion. Le sens de rénovation, c'est de clarifier pour les gens les sujets qui les avaient divisés si longtemps et de se prononcer sur des sujets d'après la vérité.Il n'inventera rien de nouveau à partir du Livre et de la Sunnah […]

 

C'est un devoir de se conformer à ce qu'il dit, car il a été confirmé par le Législateur (Sayyidunâ Muhammad). Ses connaissances sont des dons [Divins]. Allâh lui donnera des ouvertures sur le sens du Livre et de la Sunnah pour qu'il prononce des jugements légaux (fatwâ) que d'une manière parfaite, celle qui est la plus satisfaisante pour Allâh et Son Messager. Tel est le savoir des Ahl Ul Bayt. C'est ainsi que lorsqu'on demande à Sayyidunâ 'Alî (qu'Allâh l'agrée) : « Est-ce que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) vous a donné un savoir qu'il n'a donné à personne d'autre ? » répondit : « Non, rien que quelques compréhensions du Livre d'Allâh. ». »

 

Et il a dit encore : « Certains désirent sa venue et prient pour cela, mais ceci pour des raisons uniquement mondaines. S'il leur donnait ce qui appartenait à d'autres, il ne serait pas juste mais injuste ; ce qu'il fera, ce sera de partager le contenu de la trésorerie entre les gens avec équité. Il ne donnera jamais aux ce qui revient de droit à d'autres. »

 

Fin de citation.

 

Source : La Biographie de l'Imâm Al Haddâd - le forgeron des cœurs de Sayyidî Mustafâ Al Badawî (qu'Allâh le bénisse).

Commenter cet article