at-tawhid.net

Éloges de l'Imâm Al Ash'arî et de son Madh-hab (Ibn Khaldûn)

25 Février 2012, 22:46pm

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm 'Abd Ur Rahmân Ibn Khaldûn (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans sa Muqaddimah après avoir parlé de quelques croyances mu'tazilites : « Enfin, ils prétendirent que le Qur°ân était créé, ce qui est une innovation contraire à l'opinion formelle des Salaf. Cette invention fit beaucoup de mal. Certains imâms mu'tazilites l'inculquèrent aux califes qui l'imposèrent à la population. Mais les imâms orthodoxes y résistèrent, et il fut permis de les fouetter et de les mettre à mort. C'est alors que les défenseurs de la Sunnah se dressèrent pour défendre les articles de foi et réfuter ces inventions avec des preuves raisonnables. Le chef de file des théologiens dialectiques, Ash Shaykh Abul Hasan Al Ash'arî, se chargea de cette tâche, en suivant une voie médiane au milieu des différents systèmes. Il rejeta l'anthropomorphisme tout en admettant les attributs abstraits. Il rejoignit l'attitude des Salaf, dans la mesure où il réduisit les attributs anthropomorphe d'Allâh à ceux que ceux-là avaient retenus, lorsque les principes généraux probatoires s'appliquaient aux cas particuliers. En recourant à la raison et à la tradition (al 'aql wa an naql), il démontra la réalité des 4 attributs spirituels et celui de l'ouïe, de la vue et de la parole - fonction essentielle. Sur tous ces points, il réfuta les erreurs des innovateurs. Il discuta avec eux (les mu'tazilites) sur leurs vision du bien, du mieux, du bon et du mauvais : inventions fondamentales de leur hérésie. Il perfectionna l'expression des dogmes concernant la Révélation (al ba'tha), les circonstances de la revivification (al ma'âd), le paradis et l'enfer, la récompense et le châtiment. Il introduisit également une discussion sur l'imamat, car les shi'ites de son temps venaient de prétendre que cette question était un article de foi [...] »

Il a dit aussi : « Ce sont là les fondateurs de l'école mu'tazilite. Ils ont tantôt admis et tantôt rejeté les éléments du système. Cela jusqu'à ce qu'à l'arrivée de l'Imâm Abul Hasan Al Ash'arî. Celui-ci discuta les opinions de certains mashaykh mu'tazilites concernant les problèmes du bien et du mieux (salâh wa aslah). Il rejeta le mu'tazilisme. Il suivait les opinions de 'Abdu Llâh Ibn Sa'îd Ibn Kullâb, de Abul 'Abbâs Al Qalânîsî et de Al Hâtith Al Muhâsibî, tous partisans de l'attitude des Salaf en accord avec la voie Sunnite. Il fortifia ces doctrines par des arguments tirés de la théologie dialectique. »

Et il a dit en parlant de l'école Ash'arite : « C'est ainsi que la méthode de Al Ash'arî, une fois complétée, devint une des premières disciplines spéculatives et l'une des principales sciences religieuses. » Il déplorera cependant le style simpliste des paroles des premiers Ash'arites vu le fait qu'ils n'étaient pas encore versés dans la science de la logique (al mantiq).

Il dit aussi : « Plus tard, les Hanbalites généralisèrent leur innovation de comprendre, à la lettre, qu'Allâh aurait un visage, des yeux, des mains, qu'Il pourrait venir, descendre et parler avec des sons (articulés) et une voix. Ils prétendaient que tous ces mots auraient un sens plus vaste que celui de la « corporéité » (jismaniyyah). Ils déclaraient qu'Allâh est exempt de toute signification physique pour ces Attributs. Mais une telle prétention ne concorde pas avec les faits de langage. [1] Les Ash'arites et les théologiens Hanafites (Mâturîdîtes) les contredirent et réfutèrent leur doctrine. »

 

Fin de citation.

 

Source : Al Muqaddimah de l'Imâm 'Abd Ur Rahmân Ibn Khaldûn (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Note :

 

[1] En effet, comment concevoir cette prétention consistant à dire que ces " Attributs " seraient sans signification physique alors que ces innovateurs parle de " voix ", de " sons " et de " déplacements " ? La vérité est que ces hanbalites anthropomorphistes se sont trahis et n'étaient que des innovateurs bien éloignés de la croyance de l'Imâm Ahmad Ibn Hanbal (qu'Allâh l'agrée).

 

Commenter cet article