at-tawhid.net

Il est préférable qu'une personne en état de janâbah ne s'approche pas du mourant ni du défunt (Khalîl Ibn Ishâq et Al Âbî Al Azharî)

15 Avril 2012, 19:02pm

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Khalîl Ibn Ishâq Al Jundî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :  « Il est recommandé (mustahabb) que la femme ayant ses menstrues ainsi que la personne en état d'mpureté majeure (janâbah) s'éloignent du mourant. » [Al Mukhtasar].

 

Et Al Imâm Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est recommandé que la femme ayant ses menstrues ou que ceux en étant de janâbah ne s'approchent pas du mourant car le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit que les Anges n'entrent pas dans une maison dans laquelle se trouve une femme indisposée ou bien quelqu'un en état de janâbah. Et il est également souhaitable que les chiens, les images et tout ce que les Anges n'aiment pas soient éloignés de lui (le mourant). » [Thamr Ud Dânî].

 

Ceci dit, si une personne en étant d'impureté majeure, comme l'épouse en état de menstrues, souhaite visiter le mourant ou la mourante, elle pourra le faire durant un court délai sans aucun problème. L'éloignement du mourant pour ce type de personne n'étant qu'une recommandation et non une interdiction formelle.


Commenter cet article