at-tawhid.net

Implorer le pardon d'Allâh, notamment durant le mois de Ramadân ('Alî Al Jifrî)

13 Mars 2010, 13:06pm

Publié par at-tawhid.net

Ash Shaykh 'Alî Zayn Ul 'Âbidîn Al Jifrî (qu'Allâh le bénisse ainsi que sa pieuse famille) a dit :

 

« Ne laissez jamais s'écouler un jour du mois du Ramadân sans implorer le Pardon d'Allâh et faites en sorte que chaque jour passé puisse accroître Sa Satisfaction à votre égard. Le Ramadân est l'occasion pour vous d'augmenter votre proximité vis-à-vis d'Allâh, car lors de ce mois, un amour intense pour la prière, un désir pour la lecture du Qur°ân ainsi que la conservation constante de cette proximité, vous saisissent soudainement. Prenez donc soin de toujours faire trois choses :

1. Invoquer et implorer continuellement votre Seigneur après chaque acte d'adoration, en Lui demandant de vous assister dans la dévotion, car c'est uniquement par Sa générosité que vous serez capable de (L')adorer. Le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit à Mu'âdh Ibn Jabal : « Je t'aime ! Aussi, n'abandonne jamais cette invocation après chaque prière : « Ô Allâh aide-moi à me souvenir de Toi, en m'accordant la reconnaissance envers Toi et en T'adorant parfaitement – Allâhumma a'innî 'alâ dhikrika wa shukrika wa husni 'ibâdatik » [Abû Dâwud]. Ceci devint connu sous le nom de « Hadîth du Cercle d'Amour », ainsi lorsque Mu'âdh enseigna l'invocation à d'autres personnes, il disait d'abord : « Je vous aime ! Aussi n'oubliez pas de dire … » et ils dirent à ceux qui vinrent après eux : « Nous vous aimons ! Aussi n'oubliez pas de dire cette invocation ... ».

2. Préserver ardemment votre vue, votre ouïe et votre langue – ceci de jour comme de nuit. Préservez-les de voir, d'entendre et de dire des choses qui déplairaient à Allâh – ceci conduira à protéger fortement votre cœur, à la suite de quoi vos membres en seront préservés.

3. S'efforcer d'être en présence d'Allâh dans vos pratiques et ne pas laisser vos actes d'adorations être des coquilles vides pleines de pensées concernant les affaires de ce monde. Quand vous lisez le Coran, ce ne sont pas des lettres que vous lisez mais plutôt la Parole d'Allah qui vous est destinée! Tenez compte de l'état de 'Ikrimah, le compagnon du Prophète, qui prenait le Qur°ân, et dès lors que son regard se posait sur les lettres du Qur°ân, il se voyait frappé d'admiration et s'exclamait avec émerveillement : « Kalâmu Rabbi ! Kalâmu Rabbi ! Kalâmu Rabbi ! - La Parole de mon Seigneur ! La Parole de mon Seigneur ! La Parole de mon Seigneur ! », et les larmes commençaient à couler de ses yeux, perdant parfois connaissance en raison de cet état et cela avant même d'avoir eu le temps de réciter ne serait-ce ! qu'une ligne de ces Paroles magnifiques.

Sachez qu'être en présence d'Allâh ne vient pas immédiatement et nécessite la fait de travailler pour cela. De lutter chaque jour même si votre cœur est distrait, en accomplissant des prières et en faisant des invocations de manière régulière malgré cet état, lequel changera progressivement avec les efforts, Allâh dit ainsi : « Ceux qui lutteront dans notre voie, Nous les guiderons véritablement vers Nous ! ».

Ne faites pas obstacle à votre rédemption durant le mois du Pardon ! Jibrîl vint auprès du Prophète (que Le Salut et La paix d'Allâh soient sur lui) et lui dit : « Que soit délaissé celui qui n'est pas pardonné pendant le Ramadân, dit Amîn ! » et le Prophète (que Le Salut et La paix d'Allâh soient sur lui) dit alors « Amîn ». Dans un autre hadîth, le Prophète dit : « Que soit délaissé celui qui n'est pas pardonné pendant le Ramadân, car s'il n'est pas pardonné durant le Ramadân alors quand le sera t-il ? ».

Afin d'expliquer ceci, il y a un hadîth qui dit : « Quiconque jeûne durant le mois de Ramadân avec une foi sincère en espérant une récompense d'Allâh, tous ses péchés antérieurs seront alors pardonnés … à l'exception de quatre personnes : Celui qui boit du vin (jusqu'à ce qu'il se repente et soit pardonné), celui qui manque de respect à ses parents (même par un regard agacé, et sans aucun doute par aussi le fait) d'élever la voix sur eux ou de les maltraiter, Qu'Allâh nous en préserve), celui qui rompt les liens familiaux et de l'amitié (celui qui rompt les liens familiaux est coupé de la miséricorde d'Allâh comme Il le dit explicitement ! Même s'ils vous ont fait du tort ou vous ont blessé. Ne rompez donc pas les liens avec eux, même si vous continuez simplement à les saluer), et enfin, celui qui garde de la rancune envers des gens. »

De la même façon que vous n'accepteriez pas de rester dans la saleté, ou d'en avoir sur votre corps, vous ne devriez pas accepter qu'il y ait des impuretés dans votre cœur ! Votre cœur est le seul endroit en vous qu'Allâh regarde directement ! N'existe-t-il pas le hadîth disant : « En vérité, Allâh ne regarde pas vos apparences extérieures, ou vos corps, mais Il regarde plutôt vos cœurs ! » ? Êtes-vous satisfait de garder de la saleté et de la crasse, des rancunes et des sentiments malicieux, dans votre cœur, l'endroit qu'Allâh regarde, simplement à cause de ce que les gens disent ou font de passage ? Purifiez vos cœurs ! S'il y a des gens que vous n'aimez pas voir ou entendre parler, cela signifie qu'il y a quelque chose dans votre cœur. Purifiez-le !

Pour purifier votre cœur :

1. Faites des invocations pour la personne envers qui vous nourrissez des sentiments mauvais – de ce fait ces sentiments disparaitront. Chaque fois que vous vous rappelez de lui ou de son mal, demandez à Allah de lui accorder ce qu'il y a de meilleur. Même si vous ne le ressentez pas sincèrement au premier abord, cela est le processus de purification du cœur.

2. Souvenez-vous que vous avez également commis des erreurs et que vous avez besoin de pardon. Si vous êtes une personne incroyable qui n'a blessé aucun autre humain, alors rappelez-vous que vous serez toujours à court en servant Allâh. Pardonnez aux autres !

3. Rappelez-vous que la chose la plus précieuse que vous possédez dans ce monde est votre cœur. Il est l'endroit où regarde Allâh. Ne laissez rien souiller votre cœur !

Et La Louange appartient à Allâh. »

 

Fin de citation.

 

Source : Israinternational.com.


Commenter cet article