at-tawhid.net

Interdiction de crier et de se lamenter sur le mort (Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî, Al Âbî Al Azharî, Al Bukhârî...)

1 Avril 2012, 08:12am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les cris et les lamentations sont interdits. » [Ar Risâlah].

 

Ash Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Ceci est basé sur les propos du Prophète : « Celui qui se frappe les joues, déchire ses vêtements et se lamente comme à l'époque de la jâhiliyyah n'est pas des nôtres. » Et dans une version rapportée par Muslim : « Si celle qui se lamente ne se repent pas avant sa mort, elle portera une longue robe de goudron et une carapace de gale lors du jour de la résurrection. ». » [Thamr Ud Dânî].

 

Et Sayyidunâ 'Abdu Llâh Ibn Qays (qu'Allâh l'agrée) a dit : « Lorsque 'Umar fut mortellement frappé, Suhayb se mit à s'écrier : « Ah mon frère !!! ». 'Umar lui dit alors : « Ne sais-tu pas que le Prophète à dit : « Le mort sera châtié à cause des lamentations des vivants. » ? ». » [Jâmi Us Sahîh].

 

De plus, ce type de comportement est un poids pour le défunt. C'est ainsi que l'Imâm Muhyi Ddîn Yahyâ An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « D'après 'Umar Ibn Al Khattâb (qu'Allâh l'agrée), le Prophète a dit : « Le mort sera tourmenté dans sa tombe à cause des lamentations qu'on prononcera sur lui. » Et dans une autre version : « Tant qu'on se lamente sur lui. » Ayant reçu le consensus [sur son authenticité]. » [Riyad Us Sâlihîn].

 

Et Sayyidunâ Al Mughîrah Ibn Shu'bah (qu'Allâh l'agrée) a dit : « J'ai entendu le Messager d'Allâh (que La Grâce et La Paix soient sur lui) dire : « Celui sur qui on se lamente sera châtié au jour de la résurrection, en raison de ces lamentations. ». » [An Nawawî - Riyad Us Sâlihîn].

 

Cependant, comme cela est connu, la tristesse, les pleurs et la morosité sont autorisés. Al Imâm Muhammad Ibn Ismâ'îl Al Bukhârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « 'Abdu Llâh Ibn 'Umar (qu'Allâh les agrée) a dit : « Le Messager d'Allâh (que La Grâce et La Paix soient sur lui) rendit visite à Sa'd Ibn 'Ubâdah, accompagné de 'Abd Ur Rahmân Ibn 'Awf, Sa'd Ibn Abî Waqqâs et 'Abdu Llâh Ibn Mas'ûd. Lorsqu'il entra, il vit Ibn 'Ubâdah entouré de toute sa famille. Il demanda alors : « Tout est-il fini ? » On lui répondit : « Non ô Messager d'Allâh. ». Le Prophète se mit à pleurer et les gens présents à leur tour se mirent à pleurer à leur tour. Il dit ensuite : « Écoutez bien. Sachez qu'Allâh ne fera pas souffrir le mort à cause des larmes versées pour lui, ni à cause de la tristesse du cœur. S'il le châtie ou lui fait miséricorde, c'est à cause de celle-ci (et il désigna sa langue). ». ». » [Jâmi Us Sahîh].

Et Allâh sait mieux.

Commenter cet article