at-tawhid.net

Interdiction de faire des invocations en faveur du défunt non-musulman (As Sâwî et Ibn Juzayy Al Kalbî Al Gharanâtî)

15 Avril 2012, 09:52am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Ahmad As Sâwî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est interdit d'implorer le pardon [d'Allâh] en faveur de ceux qui sont morts dans la mécréance. Si ils sont toujours en vie, il est permis d'implorer la miséricorde [d'Allâh] en leur faveur dans le but qu'ils soient guidés à l'Islâm, mais il est cependant interdit de demander que leurs péchés soient pardonnées tant qu'ils perdurent dans la mécréance. » [Hâshiyah 'Alâ At Tafsîr Il Jalâlayn].

 

Ceci est basé sur le verset qui dit : « Il n'est pas permis au Prophète ainsi qu'aux croyants d'implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des proches parents, alors qu'il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l'Enfer. » [Sourate 9 - Verset 113].

 

Et Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Ibn Juzayy Al Kalbî Al Gharanâtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce verset :  « Ceci fut révélé à propos d'Abû Tâlib, l'oncle du Prophète. Lorsqu'il refusa d'attester qu'il n'y a de divinité qu'Allâh au moment de sa mort, le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) lui dit : « Je ne cesserai d'implorer le pardon pour toi tant que cela ne me sera pas interdit. » Et il implora le pardon pour lui jusqu'à ce que ce verset lui fut révélé. Il a été dit aussi que les musulmans voulaient implorer le pardon en faveur de leurs pères idolâtres, ce verset fut alors révélé. » [At Tas-hîl Li 'Ulûm Il Qur°ân].


Commenter cet article