at-tawhid.net

Interdiction de faire suivre le convoi funèbre avec un feu (Asmâ° Bint Abî Bakr, Mâlik Ibn Anas, Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî...)

18 Avril 2012, 05:44am

Publié par at-tawhid.net

Dans le chapitre du Muwattâ° concernant «l'interdiction de faire suivre le convoi funèbre d'un feu », Al Imâm Yahyâ Ibn Yahyâ Al Laythî rapporta que l'Imâm Mâlik Ibn Anas rapporta d'après Sa'îd Ibn Abî Sa'îd Al Maqburî que Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) a interdit que l'on fasse suivre son convoi funèbre d'un feu. Al Imâm Yahyâ Ibn Yahyâ Al Laythî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit ensuite : « Et j'ai entendu Mâlik désapprouvé cela. » C'est-à-dire que l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh lui fasse miséricorde) désapprouvait cette pratique, celle-ci étant répandue à l'époque de la jâhiliyyah et étant une tradition fréquente chez les peuples polythéistes.

 

Et il est également rapporté dans Al Muwattâ° que Umm Ul Mu°minîn Asmâ° Bint Abî Bakr (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père), la femme du Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit à ses proches : « Quand je mourrai, encensez mes vêtements puis embaumez mon cadavre, mais sans répandre l'encensoir sur mon linceul, et ne me faites pas suivre par un feu. »

 

Aussi, Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : «On ne fera pas suivre le convoi funèbre avec un encensoir. » [Ar Risâlah].

 

Et Ash Shaykh Sâlih Ul Abî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « L'encensoir est interdit parce qu'il implique un feu, et le Prophète a interdit cela. » [Thamr Ud Dânî], l'encens étant allumé par le feu et se consumant alors afin de dégager une odeur.

Wa Llâhu a'lam.


Commenter cet article