at-tawhid.net

Introduction à la croyance musulmane envers les Prophètes (At Tabarî)

4 Mars 2010, 11:01am

Publié par Al Muwahhidûn

Al Imâm Abû Ja'far Muhammad Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Allâh a confirmé le rayonnement de Sa splendeur dans les cœurs des gens par des Envoyés suscités vers ceux de Ses serviteurs qu'Il a voulus. Ses Envoyés appellent les êtres à réaliser ce dont ils ont eux-mêmes réalisé l'authenticité et dont la preuve est fermement établie pour les entendements « afin que les hommes n'aient aucun argument à opposer à Allâh après la venue des Envoyés » [Sourate 4 – Verset 165] […] qu'Il a assistés de Son Aide, qu'Il a distingués des autres hommes par des Preuves attestant leur sincérité, qu'Il a soutenus par des arguments judicieux et des versets inimitables afin que nul ne puisse dire au sujet de l'un d'entre eux : « Celui-ci n'est qu'un être humain semblable à vous qui mange de ce dont vous mangez et bois de ce dont vous buvez * si vous obéissez à un être humain semblable à vous, vous serez alors perdants » [Sourate 23 – Versets 33 et 34].

 

Il a fait de ces Envoyés, des Ambassadeurs (sufarâ°) entre Ses créatures et Lui et des Dépositaires (umanâ°) de Sa Révélation. Il a privilégié ces Envoyés de Sa Faveur surabondante et les a élus en leur confiant le Message Divin. Par les Dons dont Il a gratifié chacun d'entre eux et les pouvoirs miraculeux dont Il les a honorés, Il leur a attribué des rangs différents et des demeures spirituelles variées. Il a élevé les uns au-dessus des autres selon des degrés complémentaires mais différenciés de perfection. Il a honoré certains d'entre eux du Propos Divin qu'Il leur a adressé et de l'Entretien intime et Il en a honoré d'autres de l'assistance de l'Esprit Saint et du privilège de vivifier les morts et de guérir les infirmes et les aveugles.

 

Enfin, à notre Prophète Muhammad (sur lui Les Grâces et La Paix) Il a accordé le degré suprême, la sublime dignité, la part optima des dons généreux et la part maxima des degrés prophétiques, le plus grand nombre de Compagnons et de Suivants. Il l'a suscité avec l'Appel Parfait et le Message Universel, Il l'a préservé et protégé contre tous les tyrans entêtés et tous les démons rebelles.

 

Ainsi, par le Prophète, Il manifesta le « culte dont il faut s'acquitter » (ad dîn), Il éclaira la Voie à suivre […], Il disposa les signes de la Vérité ; par lui Il anéantit les cultes associés, les doctrines vaines et les voies trompeuses […].

 

Il a soutenu Son Prophète par un Argument qui, non seulement reste permanent, stable et immuable malgré les changements d'époques et l'écoulement des siècles mais, encore, rayonne d'une lumière et d'une cohésion toujours plus intenses […].

 

Louanges à Allâh qui nous a accordé l'honneur de le reconnaître comme véridique et de le suivre […]. Qu'Allâh lui accorde, à lui et à sa famille, Ses Grâces les plus pures, Ses Salutations les plus vivifiantes et Sa Paix la plus parfaite. »

 

Fin de citation.

 

Source : Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân de l'Imâm Abû Ja'far Muhammad Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article