at-tawhid.net

Khayr Ul Khalq - Le Meilleur de la Création (Jibrîl Al Haddâd)

30 Décembre 2010, 10:38am

Publié par at-tawhid.net

Ash Shaykh Jibrîl Al Haddâd (qu'Allâh le préserve) a dit :

 

« Au Nom d'Allâh, Ar Rahmân, Ar Rahîm.

 

L'un des noms par lequel le Prophète Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) est connu est « Khayr Ul Khalq - Le Meilleur de la Création ». Les autres de ses noms possédant des significations similaires sont Khayr Ul Bariyyah, Khayru Khalqi Llâh (le Meilleur de la création d'Allâh), Khayr Ul 'Âlamîna Turra, Khayr Un Nâs (le Meilleur des êtres humains), Khayru Hâdhih Il Ummah (le Meilleur de cette communauté) et Khayratu Llâh (le Bienfait d'Allâh). Ces titres démontrent son haut degré surpassant ceux de tous les Prophètes et Messagers humains ainsi que ceux des jinns et des Anges (que La Paix soit sur eux tous).

 

Le consensus (ijmâ') des Musulmans du passé et du présent (c'est-à-dire des Ahl Us Sunnah wal Jamâ'ah) sur le sujet fut indiqué par les termes « écarte toi des dissidents » de Shaykh Ibrâhîm Al Laqqânî (mort en 1041), dans son célèbre poème Jawharat Ut Tawhîd - La Gemme du Monothéisme où il a dit ainsi :

65. Wa afdal ul khalqi 'alal itlâqi
Nabiyyunâ fa mil 'an ish shiqâqi.


Qui signifie :

65. Et la meilleure des créatures, sans aucun doute,
est notre Prophète. Écarte-toi bien des dissidents.


Al Bayjûrî (m.1276 H), dans son commentaire de la Jawharat Ut Tawhîd (ed. 1971, p.290) a dit : « C'est-à-dire [qu'il est meilleur] que tous les jinns, les humains et les Anges, aussi bien dans cette vie que dans l'au-delà, dans toutes ses qualités. »

As Sâwî (m.1241 H), dans son commentaire de la Jawharat Ut Tawhîd (ed. 1999, p. 295) a dit : « L'affirmation de supériorité (tafdîl) est [établie] par le consensus (ijmâ') des Musulmans, Sunnites et mu'tazilites compris, à l'exception de Az Zamakhsharî [le Mu'tazilite dans sont Tafsîr Ul Kashshaf (4 : 712) à la Sûrat Ut Takwîr] qui l'a rompu. »

'Abd Us Salâm Ibn Ibrâhîm Al Laqqânî (m.1078 H), dans son commentaire de la Jawharat Ut Tawhîd (ed. 1990, p. 186) a dit : « Il est obligatoire (wajîb) pour toute personne légalement responsable (mukallaf) de croire qu'il (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) est le meilleur de tous, et quiconque le nie commet un péché, se rend coupable d'innovation et mérite qu'on lui inflige une correction. »

66. Wal anbiyâ yalûnahu fil fadli
wa ba'dahum malâ°ikah dhil fa
dli.


Qui signifie :

66. Et ensuite les Prophètes par ordre de préférence
Et après eux les nobles Anges.


Al Bayjûrî (p. 293) a dit :

 

« Al Qâdî Abû 'Abdi Llâh Al Halîmî ainsi que d'autres, comme les mu'tazilites, considèrent que les Anges sont meilleurs que les Prophètes en dehors de notre Prophète Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui).

 

As Sa'd [At Taftâzânî] a dit [dans son Sharh Ul 'Aqîdat In Nasafiyyah] : « Il n'y a rien de décisif sur le sujet. »

 

Tâj Ud Dîn [Ibn Taqî Ud Dîn] As Subkî a dit [dans son Tabaqât Ush Shâfi'iyyah Al Kubrâ] : « La sécurité repose dans le silence sur cette question et s'y plonger en détail sans preuve décisive, c'est prendre un grand risque et se prononcer sur une chose sur laquelle nous sommes incapables de nous prononcer. ». »

67. Hâdhâ wa qawmun fassalû idh faddalû
wa ba'du kullin ba'dahu qad yafdulu.


Qui signifie :

67. Ceci dit, certains [les Mâturîdites] ont restreint ces termes
En préférant certains [Anges et Prophètes] à d'autres [Anges et Prophètes].


Al Bayjûrî (p. 295) a dit : « Et il s'agit-là certainement de la position la plus correcte. »

 

Notons qu'il donne ici sa préférence à la position Mâturîdite sur celle de la majorité (al jumhûr) des Ash'arites même s'il en fait partie, tandis que son fils, Ash Shaykh 'Abd Us Salâm Al Laqqanî, a dit que tous les Anges étaient supérieurs aux humains en dehors des Prophètes (qu'Allâh leur fasse miséricorde ainsi qu'aux Ahl Us Sunnah wal Jamâ'ah).

'Abd Us Salâm Ibn Ibrâhîm Al Laqqânî (p. 186-187) a dit :

 

« Il est obligatoire de croire en la supériorité du meilleur (afdaliyyat ul afdal) en accord exact avec la règles transmise : le particulier [s'applique] au particulier, et le général [s'applique] au général (tafsîlan fil tafsîli wa ijmâlan fil ijmâli). Et il n'est pas permis de hâter ses jugements sur ce qui n'a pas été spécifié par un Ordre Divin […]

 

Al Qâdî Tâj Ud Dîn Ibn As Subkî a dit : « La supériorité des humains sur les Anges ne fait pas partie des sujets en lesquels la croyance est obligatoire, et il n'y a aucun mal à l'ignorer. Si quelqu'un rencontre Allâh sans la moindre idée sur le sujet dans sa totalité, il n'aura commis aucun péché. Car il n'a pas été demandé aux gens de le savoir. Et la sécurité réside dans le silence sur cette question […] ». »

As Sâwî (p. 297-298) et Al Bayjûrî (p. 296) ont dit : « Sa conclusion est que notre Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) est absolument le meilleur de la création, puis ensuite vient Ibrâhîm, puis Mûsâ, puis 'Îsâ, et Nûh(que La Paix soit sur eux) ; vient ensuite le reste des Messagers, puis les Prophètes non Messagers – certains d'entre eux étant supérieurs aux autres, mais Allâh seul connaît les détails de cela – ensuite Jibrîl, puis Isrâfîl, puis Mikâ°îl, puis Azrâ°îl ; vient ensuite le « commun des êtres humains - 'awamm ul bashâr » comme Abû Bakr, 'Umar, 'Uthmân, 'Alî, (qu'Allâh les agrée) puis le reste des Anges. ». »

 

Fin de citation.

 

Source : livingislam.org.


Commenter cet article