at-tawhid.net

L'annonce de la venue du Prophète Muhammad par les devins et les sorciers (Ibn Ishâq et Ibn Kathîr)

24 Novembre 2011, 20:26pm

Publié par at-tawhid.net

 

Al Imâm Ismâ'îl Ibn Kathîr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Quant aux devins arabes, ils reçurent la bonne nouvelle de cet envoi de la part des démons parmi les jinns qui écoutaient aux cieux et rapportaient des paroles à leurs compagnons devins parmi les hommes, car avant l'envoi du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), ils n'avaient pas été chassés des cieux à coups de météorites. En effet, en ce temps-là, le devin ou la devineresse pouvaient encore recevoir des inspirations des démons, concernant cet envoi, mais les Arabes n'accordaient pas de crédit à leurs dires jusqu'à ce qu'il fut envoyé (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui). C'est ainsi que les signes dont les devins parlaient apparurent et qu'ils les reconnurent.

 

Quand l'envoi du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) fut proche, les démons furent empêchés d'écouter aux cieux et on s'interposa entre eux et les endroits où ils se tenaient pour écouter des nouvelles du ciel. Ils furent donc chassés à coup de météorites, et les démons surent que quelque chose allait arriver. Et c'est à ce sujet qu'Allâh révéla ce verset à Son Messager : « Dis : « Il m'a été révélé qu'un groupe de djinns, ayant entendu réciter le Qur°ân, s'écrièrent : « Nous venons d'entendre là une merveilleuse lecture qui met sur la voie de la droiture, et nous y avons cru ! Désormais, nous ne donnerons plus aucun associé à notre Seigneur. ». ». » [Sourate 72 – Versets 11 et 12].

 

L'Exalté dit également : « Souviens-toi de ce groupe de djinns que Nous dirigeâmes vers toi pour entendre réciter le Qur°ân et qui, une fois en ta présence, dirent : « Soyons attentifs ! » Et quand la lecture fut achevée, ils s'en retournèrent auprès des leurs pour les avertir. Ils dirent : « Ô notre peuple, nous venons d'entendre un Livre révélé après Mûsâ, qui confirme les Écritures anciennes, mène tout droit à la Vérité et conduit à la voie de la rectitude ! ». » [Sourate 46 – Versets 29 et 30]. » [Safwat Us Sîrat In Nabawiyyah].

 

Al Imâm Muhammad Ibn Ishâq (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi :

 

« Ya'qûb Ibn 'Utbah Ibn Al Mughîrah Ibn Al Aknass m'a rapporté que les premiers arabes qui furent effrayés par l'envoi de météorites envoyés contre les démons étaient un clan de Thaqîf. Ils allèrent voir un des leurs qui s'appelait 'Amrû Ibn Umayyah, qui était connu pour ses connaissances et son intelligence, et lui dirent : « Ô 'Amrû ! As-tu vu l'envoi de météorites dans le ciel ? »

 

Il leur répondit : « Oui, j'ai vu. Attendez donc de voir ce qui va se passer. Si ce sont les météorites des étoiles dont on se sert pour se guider sur terre et sur mer, pour connaître les changements en été et en hiver et d'autres choses utiles aux gens durant leur vie, qu'on envoie ainsi, alors par Allâh, je crois que c'est un signe de la fin du monde et de l'extermination des créatures ! Par contre, si ce sont les météorites d'autres étoiles qui restent fixes, alors ce sera pour une chose qu'Allâh aura voulue pour les créatures ! Mais de quoi peut-il bien s'agir ? ». » [As Sîrah].

 

Et Al Imâm Muhammad Ibn Ishâq (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporta également :

 

« Certains hommes de science m'ont rapporté qu'une femme des Banû Sahm, connue pour ses dons de divination au temps de la jâhiliyyah, avait reçu la visite de son compagnon jinn qui lui avait dit : « Je sais et je ne sais pas. Le jour de stérilité et de sacrifice. » Lorsque les Qurayshites apprirent cela, ils dirent « Mais que veut-il dire par là ? »

 

La nuit suivante, le jinn revint chez la devineresse et lui dit : « Des vallées et des vallées. Les Ka'b y seront tués. » Lorsque les Qurayshites apprirent cela aussi, ils dirent « Mais que veut-il dire par là ? C'est là une chose qui va arriver, essayez de comprendre de quoi il s'agit. ». » [As Sîrah].

 

Al Imâm Ismâ'îl Ibn Kathîr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) commenta cela en disant : « Ils ne comprirent cela que lorsque les batailles de Badr et de Uhud eurent lieu dans des vallées. Ils surent alors que c'était cette information que le jinn avait communiquée à sa compagne. » [Safwat Us Sîrat In Nabawiyyah].

 

Al Imâm Muhammad Ibn Ishâq (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi : « 'Alî Ibn Nâfa' Al Jarshî m'a rapporté qu'une tribu du Yémen avait un devin au temps de la jâhiliyyah. Lorsque l'apostolat du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) se répandit chez les Arabes, ils allèrent voir le devin et lui dirent : « Regarde pour nous le cas de cet homme. » Et ils allèrent l'attendre au pied de la montagne. Au lever du soleil, il descendit vers eux, resta debout quelques temps, appuyé sur son arc, puis il leva les yeux et fixa le ciel longuement avant de dire : « Ô gens ! Allâh a honoré Muhammad et l'a choisi. Il lui a purifié le cœur et l'a rempli de foi. Sa présence parmi vous sera de courte durée. » Et il retourna sur ses pas vers sa montagne. » [As Sîrah].

 

Et il existe de nombreux autres récits rapportés des Compagnons du Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) trouvables dans les ouvrages détaillés consacrés à la biographie du Prophète Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui).


Commenter cet article