at-tawhid.net

L'avis shafi'ite sur la participation du musulman aux diverses étapes des funérailles d'un non-musulman (An Nawawî et Al Marbuqî)

15 Avril 2012, 10:00am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Muhyi Ddîn Yahyâ An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :  «  Selon notre école, il est permis pour un musulman de procéder au lavage mortuaire des corps de non-musulmans, ainsi que d'assister à leur enterrement et à leur cérémonie. » [Al Majmû'].

 

Al Imâm 'Abdu Llâh Muhammad Al Marbuqî (qu'Allâh le bénisse) commenta cette parole en disant :

 

« Cependant, il n'est pas permis pour lui de participer aux actes interdits comme l'incinération, les prières qui contiennent des invocations polythéistes etc.

 

Le meilleur à faire serait quand même de s'abstenir d'assister aux funérailles que l'on voit de nos jours, afin de protéger la croyance et l'esprit de notre religion. Dans beaucoup de rituels funéraires il y a des actes islamiquement incorrects qui contredisent la Sharî'ah. Cela reste donc permis tant qu'on ne participe pas au péché et à la transgression.

 

L'incitation à la bonté envers les parents, frères et sœurs non-musulmans a clairement été recommandée dans le Qur°ân et les ahâdith. C'est ainsi qu'Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) dit : « Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allâh aime ceux qui sont équitables. » [Sourate 60 - Verset 8].


Dans le Sahîh Al Bukhârî, on trouve un hadîth dans lequel il est rapporté par Sayyidatunâ Asmâ° Bint Abî Bakr (qu'Allâh l'agrée) qu'elle a dit que durant le traité de Hudaybiyyah, sa mère qui était encore polythéiste vint de Makkah pour la visiter. Asmâ ne savait pas comment agir, elle demanda donc au Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) comment elle devait agir envers sa mère, si elle pouvait accepter ses cadeaux et si elle devait être aimable et respectueuse envers elle. Le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) lui répondit alors : « Entretiens de bonnes relations avec ta mère ! »

 

Et Allâh (qu'Il soit exalté) est plus Savant. » [Shafiifiqh.com].

 

Et comme l'a dit l'Imâm Sahnûn Ibn Sa'îd At Tanukhî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) : « La divergence des savants est clairement une miséricorde. » [Mudawwanat Ul Kubrâ°].


Commenter cet article