at-tawhid.net

L'enfer, ses étages, ses degrés (Ibn Rajab Al Hanbalî)

11 Mars 2010, 12:34pm

Publié par at-tawhid.net

 

Al Imâm 'Abd Ur Rahmân Ibn Rajab Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) a dit : « Certes les hypocrites seront relégués au plus bas étage (fi ddarki) de l'Enfer […] » [Sourate 4 – Versets 145].

 

Certains commentateurs [du Qur°ân] ont dit que le paradis est constitués de degrés (darajât) et l'Enfer est constitué de fonds (darakât), mais il arrive aussi qu'on mentionne l'Enfer avec des degrés conformément à ce qu'Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) dit après avoir mentionné les habitants du Paradis et ceux de l'Enfer : « Chacun d'entre eux recevra des degrés en conformité avec ses œuvres » [Sourate 6 – Versets 132]. Il a dit également : « Celui qui recherche la satisfaction d'Allâh est-il comparable à celui qui encourt Sa réprobation et dont le refuge sera la Géhenne ? Quel détestable avenir ! Ils occupent des degrés différents auprès d'Allâh, et Allâh voit très bien ce que vous faites. » [Sourate 3 – Versets 162 et 163].

 

A ce sujet, 'Abd Ur Rahmân Ibn Zayd Ibn Aslam a dit que les degrés du Paradis vont vers le haut et que les degrés de l'Enfer ont une progression vers le bas.

 

De même, Qatâdah a dit, en jurant par Allâh, à propos du verset « A chacune des sept portes dont elle (la Géhenne) est dotée, est destiné une fraction de ces damnés ! » [Sourate 15 - Verset 44] que ce sont des stations selon leurs œuvres.

 

Al Bukhârî et Muslim rapportent dans leurs recueils respectifs le rêve fait par Ibn 'Umar lorsqu'il dit : « J'ai vu en songe deux Anges qui venaient vers mois avec chacun une matraque en fer dans la main, puis j'ai croisé un autre Ange qui avait dans la main une matraque en fer. Ces Anges me dirent : « Quel homme bon tu es ! Si seulement tu pouvais multiplier les prières durant la profondeur de la nuit ! » Puis ils m'ont conduit jusqu'au bord de la Géhenne et j'ai constaté qu'il est pavé comme un puits avec des têtes, et qu'à chaque paire de têtes se trouve un Ange ayant une matraque dans la main. Et j'y ai vu également des hommes suspendus par des chaînes, la tête en bas, et j'ai reconnu quelques hommes issus de la tribus de Quraysh. Puis les Anges m'ont emmené en passant par le côté droit [de l'Enfer]. J'ai ensuite rapporté cela à Hafsa, qui rapporta cela à son époux, le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) qui a dit alors : « 'Abdu Llâh [Ibn 'Umar] est un homme pieux. ». ». »

 

Fin de citation.

 

Source : At Takhwîf min An Nâr wa At Ta'rîf bi Hâli Dâr Il Biwâr de l'Imâm 'Abd Ur Rahmân Ibn Rajab Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article