at-tawhid.net

L'excellence de la parole « Lâ ilâha illa Llâh » (Ibn 'Atâ°i Llâh)

25 Mai 2012, 09:34am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Ahmad Ibn 'Atâ°i Llâh Al Iskandarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Il a été rapporté que le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Le meilleur dhikr est « lâ ilâha illa Llâh » et la meilleure supplique est « al hamdu li Llâh ». » [At Tirmidhî].

 

Selon Ibn 'Umar (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père), il  (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Pour les gens de « lâ ilâha illa Llâh » il n'y a aucune solitude, que ce soit lors de la mort ou bien lors du jour de la résurrection. C'est comme si je regardais les gens de « lâ ilâha illa Llâh », au moment du grand cri, secouer la terre de leurs cheveux en disant : « Gloire à Allâh qui a éloigné de nous l'afflication ! » [Sourate 35 - Verset 34]. » [As Suyûtî].

 

Lorsque Al Ma°mûn [1] quitta la ville de Merv pour aller en Iraq, il passa par Naysâbûr. A son avant-garde, il y avait 'Alî Ibn Mûsâ Ar Ridâ [2]. Un groupe de savants alla vers lui et lui demandèrent : « Nous te demandons de par ta relation avec le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) de nous enseigner un hadîth qui nous sera bénéfique. » Il leur rapporta alors par l'autorité de son père et de ses ancêtres que le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Allâh (qu'Il soit exalté) dit : « « Lâ ilâha illa Llâh » est ma forteresse et celui qui entre dans ma forteresse est protégé de mon châtiment. ». »

 

Ibn 'Abbâs rapporta aussi que le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit :  

« Allâh ouvre les portes du Paradis et un héraut situé en dessous du trône crie alors : « Ô Paradis et toutes les félicités que tu contiens, à qui appartenez-vous ? »

 

Le Paradis et tout ce qu'il contient répond : « Nous appartenons aux gens de « lâ ilâha illa Llâh ». Personne ne prend possession de nous si ce n'est les gens de « lâ ilâha illa Llâh » et nous sommes interdits à quiconque ne dit pas « lâ ilâha illa Llâh » et qui ne croit pas en « lâ ilâha illa Llâh ». »

 

Suite à quoi le feu de l'Enfer et tout le châtiment qu'il contient dit : « Personne n'entre en moi sauf celui qui désavoue « lâ ilâha illa Llâh ». Je recherche seulement que ceux qui nient « lâ ilâha illa Llâh ». Je suis interdit à celui qui dit « lâ ilâha illa Llâh ». Je ne m'emplis que de ceux qui rejettent « lâ ilâha illa Llâh » et mon courroux va seulement vers ceux qui désavouent « lâ ilâha illa Llâh ». ».  »

 

Et le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) poursuivit : « La pitié et la miséricorde d'Allâh viennent alors et elles disent : « En vérité, nous appartenons aux gens de « lâ ilâha illa Llâh » ; nous venons en aide à ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh » ; nous aimons ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh » ; et nous honorons ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh ». » Allâh dit alors : « J'ai autorisé le Paradis à ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh ». J'ai interdit l'Enfer à ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh ». Je pardonne tout péché à ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh ». Je ne dissimule ni Ma pitié ni Ma miséricorde à ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh ». Je n'ai créé le Paradis que pour ceux qui disent « lâ ilâha illa Llâh ». Ainsi, ne mêlez aux gens de « lâ ilâha illa Llâh » rien d'autre que ce qui est en conformité avec « lâ ilâha illa Llâh ». ». »

 

Et le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Il m'a été ordonné de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils attestent qu'il n'y a pas de divinité en dehors d'Allâh et que Muhammad est le Messager d'Allâh [...] . » [Muslim]. »  

 

Fin de citation.

 

Source : Miftah Ul Falâh de l'Imâm Ahmad Ibn 'Atâ°i Llâh Al Iskandarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Notes :

 

[1] Il s'agit du Calife 'Abbaside 'Abdu Llâh Al Ma°mûn (m.218).

 

[2] Il s'agit de l'Imâm 'Alî Ar Ridâ Ibn Mûsâ Al Kâzim Ibn Ja'far As Sâdiq Ibn Muhammad Al Baqîr Ibn 'Alî Zayn Ul 'Âbidîn Ibn Al Husayn Al Habîb Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib. Il était l'un des plus pieux et des plus savants de son époque ainsi qu'un conseiller de choix pour le Calife Al Ma°mûn.


Commenter cet article