at-tawhid.net

L'omnipotence de la Sharî'ah dans la Voie du Tasawwuf (Al Junayd et Al Qushayrî)

23 Juin 2010, 19:07pm

Publié par at-tawhid.net

Interrogé sur les gens prétendant ne plus être soumis à la Sharî'ah suite à leur puissance spirituelle, Al Imâm Abûl Qâsim Al Junayd Ibn Muhammad Al Baghdâdî (qu'Allâh l'agrée) répondit : « La situation de celui qui vole et commet l'adultère [mais qui accepte le fait d'être soumis à la Sharî'ah malgré ses faiblesses] est plus enviable que celles de ces gens-là qui véhiculent de telles idées. C'est par les enseignements d'Allâh que les Gnostiques comprennent les modalités d'accomplissement des pratiques cultuelles. Ils demeurent leur référence en cela. [...] »


Et Al Imâm Abul Qâsim Al Qushayrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) commenta cette parole en disant : « Il a raison, puisque le voleur et celui qui commet l'adultère sont conscients de leur insuffisance et de leur désobéissance à Allâh. Et on peut espérer qu'ils se repentiront ; alors que ceux qui sont convaincus que c'est l'abandon du culte qui les rapproche d'Allâh ne se repentiront jamais. »

Tout ceci fut rapporté par Ash Shaykh Al
Hâjj Mâlik Ibn 'Uthmân Sy (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son Kifâyat Ur Râghibîn.

Il n'y a aucun salut sans Sharî'ah et quiconque prétend ne plus y être soumis tout en prétendant à la sainteté est un menteur qui ne fait que duper les gens et se fourvoyer lui-même.

 

Rapportons en ce sens le vers de l'Imâm Al Junayd lorsqu'il a dit :


كل طريقة ردته الشريعة فهو الزندقة

 

« Toute voie spirituelle récusée par la Sharî'ah n'est qu'égarement. »

 

Ainsi, celui qui est nommé par le terme " Soufi " ne peut être dissocié de la pratique de la Sharî'ah, car elle est la clef de toute réussite et sa pratique représente la plus sublime des puissances spirituelles.

 

Qu'Allâh nous permette de se soumettre à Ses Ordres afin de suivre la voie de la Sunnah et de nos pieux prédécesseurs (qu'Allâh les agrée). Allâhumma Âmîn.

 

Commenter cet article