at-tawhid.net

L'ostentation est un polythéisme mineur (Ibn 'Alawî Al Mâlikî Al Makkî)

1 Février 2012, 23:40pm

Publié par at-tawhid.net

 

Le Muftî de La Mecque Al Imâm Muhammad Ibn 'Alawî Al Mâlikî Al Makkî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« L'ostentation (ar riyâ)...Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) la nomma « le polythéisme mineur – ash shirk ul asghar », c'est un polythéisme de faible envergure. L'ostentation renvoie au fait de rechercher l'estime des gens, leur vénération et leur soutien à travers la réalisation de pratiques religieuses telles que la prière, le jeûne, l'aumône, le pèlerinage, le jihâd, la récitation du Qur°ân etc. Les actes des personnes faisant de l'ostentation sont invalides et leurs efforts d'ordre religieux sont inutiles auprès d'Allâh, quand bien même elles ne recevraient pas ce qu'elles espéraient auprès des gens (à savoir leur estime etc).

 

Et Allâh dit : « […] Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun à son Seigneur » [Sourate 18 – Verset 110] ; « Quiconque désire labourer [le champ] de la vie future, Nous augmenterons pour lui son labour. Quiconque désire labourer [le champ] de la présence vie, Nous lui en accorderons de [ses jouissances]; mais il n'aura pas de part dans l'au-delà » [Sourate 42 – Verset 20] ; « Malheur à ceux qui, en faisant leur salât, l'exécutent sans conviction ou s'en laissent distraire, ne l'accomplissant que par pure ostentation et qui, en outre, ne prêtent aucune aide à leur prochain ! » [Sourate 107 – Versetx 4 à 7].

 

Et le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « L'Exalté dit : « Je suis Celui qui se suffit tellement à Lui-Même que Je n'ai pas besoin d'avoir un associé. Ainsi, celui qui accomplit une œuvre pour un autre but que Moi se sera, à travers cette œuvre, détourné de Moi au profit de celui auquel il M'a associé. ». » [Muslim, Ibn Mâjah et Mâlik].

 

Et il a dit aussi (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) : « Quiconque jeûne dans le but d'être remarqué aura commis du polythéisme, quiconque prie dans le but d'être remarqué aura commis du polythéisme et quiconque donne une aumône dans le but d'être remarqué aura commis du polythéisme. » [Ahmad], et également : « Celui qui recherche ce bas-monde à travers les actes de l'Au-delà, Allâh détruira sa personne, anéantira sa réputation et inscrira son nom pour l'Enfer. » [Ad Daylamî, At Tabarânî et Abû Nu'aym].

 

Et il a dit encore (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) : « Celui qui aime que les gens le voient prier et n'aime pas le fait qu'ils ne soient pas présents [lorsqu'il accomplit la prière] a rabaissé Allâh Le Bénit, L'Exalté. » [Abû Ya'lâ, 'Abd Ur Razzâq et Al Bayhaqî].

 

L'ostentation est un trait de caractère dangereux et destructeur et il est impératif que nous nous prémunissions contre cela. Le pire type d'ostentation est lorsque l'unique but d'une adoration réalisée par une personne est d'être remarqué et apprécié par les gens. Mais il y a aussi des types d'ostentation moindres. On peut ainsi, par de bonnes actions, espérer obtenir la proximité d'Allâh et la récompense de l'Au-delà tout en recherchant en même temps des éloges et du prestige à travers elles. Ceci est une caractéristique répugnante qui invalide la récompense de ces actions. Le cœur d'une telle personne est entaché, biaisé et en péril. Une telle personne sera d'ailleurs sujette à une punition [de la part d'Allâh].

 

Le croyant doit s'efforcer de lutter contre toute trace d'ostentation présente en lui. Le seul but de ses pratiques religieuses doit être d'atteindre la proximité d'Allâh et la récompense de l'Au-delà. En ayant cela comme unique but, il sera purifié de l'ostentation et préserver de son mal, si Allâh le veut.

 

Chaque fois que l'on craint d'agir avec ostentation, les bonnes actions [qui seraient habituellement faites en public] devront être réduites et faites dans le secret afin de ne pas être vu des gens. Il s'agit du moyen le plus prudent et certainement du meilleur [dans un tel cas]. Il faut les accomplir dans le secret jusqu'à ce que l'on ne craigne plus d'agir ostensiblement si elles seraient accomplies en public. Cependant, on doit aussi tenir compte de ceux qui font preuve d'une parfaite sincérité dans l'accomplissement de leurs bonnes œuvres mais réalisées également avec l'espoir que les gens les suivent [et qui est une forme de prêche du bien et de l'adoration d'Allâh].

 

Bien sûr, il y a des bonnes actions que les gens ne peuvent pas faire autrement qu'en public comme le fait d'assister à des assemblées de science, d'assister à la prière en groupe, d'accomplir le pèlerinage, participer au jihâd ou d'autres actes similaires. Celui qui craint d'agir ostensiblement en accomplissant de tels actes ne doit pas les délaisser pour autant car [le fait des les pratiquer en public] est nécessaire pour les accomplir. Mais il doit bien s'efforcer de lutter contre l'ostentation présente en lui et demander l'aide d'Allâh. Et Il est certes Un excellent protecteur et Un excellent soutien. »

 

Fin de citation.

 

Source : Qul : Hâdhihi Sabîlî de l'Imâm Muhammad Ibn 'Alawî Al Mâlikî Al Makkî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article