at-tawhid.net

La mort d'une personne pieuse est une vie sans interruption (Ar Rifâ'î et Al Qurtubî)

2 Mai 2012, 05:25am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Al Habîb Ahmad Ar Rifâ'î (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 « Au moment de la mort de mon maître, Sayyidî Mansûr [1], nous avons pleuré à son chevet. Lorsqu'il revint à lui après son évanouissement, il déclama ces vers : « La mort de l'amoureux [d'Allâh] est une vie sans interruption ; bien des gens morts sont vivants parmi les êtres humains. » Puis il dit ensuite : « J'atteste qu'il n'y a de divinité qu'Allâh et j'atteste que Muhammad est le Messager d'Allâh. » Puis il mourut...

Qu'Allâh l'agrée ainsi que tous les pieux serviteurs d'Allâh et que La Paix soit sur les Messagers ! Et la louange est à Allâh, Le Seigneur des mondes. Âmîn ! » [Hâlatu Ahl Il Haqîqati Ma'a Llâhi].
 
Et Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Al Qurtubî Al Ansârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les savants ont d'ailleurs dit : La mort n'est pas une disparition totale et absolue. Ce n'est en fait qu'une simple séparation de l'âme et du corps, c'est un changement de forme de vie. C'est aussi quitter une demeure pour une autre. » [At Tadhkirah].
 
Que celui qui perd un être cher dont la doctrine était conforme à celle des Ahl Us Sunnah et la piété était grande soit donc heureux pour cette personne !

Et qu'Allâh nous accorde une fin heureuse, Allâhumma âmîn.

Note :

[1] Il s'agit du savant et ascète Al Imâm Abul Makârim Mansûr Al Ansârî Al Batâ°ihî. Il était l'oncle et le maître spirituelle de l'Imâm Ahmad Ar Rifâ'î Al Husaynî. Il maîtrisait de nombreuses disciplines scientifiques comme le Qur°ân, le Hadîth, le Fiqh Shâfi'î, la 'Aqîdah Ash'arite et le Tasawwuf.


Commenter cet article