at-tawhid.net

La propagation de l'avarice

18 Avril 2010, 12:53pm

Publié par at-tawhid.net

 

Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Parmi les signes de la fin des temps se trouve l'apparition [massive] de l'avarice (ash shuhh). » [At Tabarânî].

 

Et Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) rapporta aussi que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Le temps se rapprochera, l'effort [dans les bonnes œuvres] diminuera, et l'avarice (ash shuhh) se propagera. » [Al Bukhârî].

 

Et Sayyidunâ Mu'âwiyah Ibn Abî Sufyân (qu'Allâh l'agrée) rapporta d'ailleurs que le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « La situation deviendra de plus en plus difficile et les gens seront de plus en plus avares (shuhhan). » [At Tabarânî].

 

La langue arabe distingue plusieurs types d'avarices. Il y a « al bukhl », qui est une avarice telle qu'on l'entendrais au premier abord, consistant à refuser de donner de ses biens (voir cet article : définition de al bukhl), et il y a « ash shuhh », qui est sa forme très intensive.

 

Al Imâm 'Alî Al Jurjânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a définit « ash shuhh » en ces termes :

 

« Cela constitue l'avarice d'une personne qui refuse même de dépenser du bien d'autrui. Le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Protégez-vous de l'avarice (ash shuhh) car elle a anéanti ceux qui vont ont précédés. » Il est dit que l'avarice envers soi-même consiste à refuser de satisfaire ses propres besoins légitimes.

 

Al Hakîm At Tirmidhî a dit : « L'avarice envers son âme est le fait de se départir des attributs humains pour s'en tenir aux comportements habituels des animaux. ». » [Al Kitâb Ut Ta'rîfât].

 

Le hadîth cité par l'Imâm Al Jurjânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) est rapporté par l'Imâm Muslim An Naysâbûrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son Sahîh d'après Sayyidunâ Jâbir Ibn 'Abdi Llâh (qu'Allâh l'agrée).

 

Cette prophétie s'est malheureusement réalisée comme nous pouvons l'observer à travers le monde...

 

Et rappelons qu'Allâh (qu'Il soit exalté) a dit : « Heureux sont ceux qui savent se préserver de leur propre avarice ! » [Sûrah 59 – Âyah 9].

 

Et le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Jamais une aumône n'a diminué un bien. » [Muslim].

 

Et l'on rapporte qu'il a dit aussi (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) : « L'aumône éteint la colère du Seigneur et fait éviter la mauvaise mort. » [Ibn Qudâmah].

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article