at-tawhid.net

La réalité de la vision d'Allâh dans l'au-delà selon les Ahl Us Sunnah (At Tahâwî, Ibn Kathîr, Al Mâturîdî...)

14 Mars 2010, 19:10pm

Publié par at-tawhid.net

 

La vision d'Allâh (qu'Il soit exalté) dans l'au-delà est une promesse du Seigneur des mondes et de Son Messager (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) et le plus beau cadeau que les croyants peuvent espérer dans l'au-delà.

 

Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) dit ainsi :

 

* « Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants qui regarderont leur Seigneur. » [Sourate 75 – Versets 22 et 23].

 

* « A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure récompense (al husnâ) et même d'avantage (az ziyâdah). » [Sourate 10 – Verset 26].

 

Et le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Certes, vous verrez votre Seigneur de vos propres yeux. » [Al Bukhârî].

 

Commentant le verset 26 de la sourate 10, Al Imâm Ismâ'îl Ibn Kathîr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « On rapporte qu'un groupe de compagnons et de tâbi'ûn ont interprété le terme « ziyâda » comme le fait de regarder la face d'Allâh (qu'Il soit exalté). Parmi eux il y a Abû Bakr As Siddîq, Ubayy Ibn Ka'b, Ka'b Ibn 'Ujrah, Hudhayfah Ibn Al Yamân, Abû Mûsâ Al Ash'arî et 'Abdu Llâh Ibn 'Abbâs (qu'Allâh les agrée), ainsi que Sa'îd Ibn Al Musayyab, Mujâhid, 'Ikrimah, 'Abd Ur Rahmân Ibn Abî Laylâ, 'Abd Ur Rahmân Ibn Asbât, Al Hasan [Al Basrî], Qatâdah, Ad Dahhâk, As Suddî, Muhammad Ibn Is-hâq et d'autres parmi les Salaf et leurs successeurs, qu'Allâh les ait dans Sa miséricorde et qu'Il les honore tous dans leur dernière demeure. » [Tafsîr Ul Qur°ân Il 'Azîm].

 

Et Al Imâm Abû Ja'far At Tahâwî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « La vision d'Allâh est une vérité accordée aux Gens du Paradis, sans qu'ils connaissent Sa réalité, sans comment, conformément à ce qui est formulé dans le Livre de notre Seigneur où il est dit : « Les visages ce jour-là seront resplendissants, ils verront leur Seigneur. » [Sourate 75 – Versets 22 et 23]. L'explication de ce verset est conforme à ce qui est voulu et enseigné par Allâh (qu'Il soit exalté). Tout ce qui nous est parvenu à ce sujet dans les ahâdîth authentiques du Messager (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) est tel qu'il l'a dit, le sens étant conforme à ce qu'il a visé [par ses paroles]. Nous n'abordons pas ce sujet en faisant des interprétations fondées selon nos avis personnels ni en s'imaginant quoi que ce soit provenant de nos passions. En effet, ne s'est sauvé dans sa religion que celui qui s'est soumis [et a accepté sans rébellion ni opposition] ce qui est parvenu de la part d'Allâh (qu'Il soit magnifié et exalté) et de Son Messager (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) et qui s'en sera remis concernant la connaissance de ce qui n'est pas explicite [et évident] pour à qui en a la connaissance. » [Bayân Ul I'tiqâd].

 

Quant à la nature de cette vision, Ash Shaykh Al Islâm Ibrâhîm Al Ya'qûbî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « La vision d'Allâh  (qu'Il soit exalté) au jour dernier et au paradis est une réalité à laquelle il nous faut croire. Cependant on ne peut dire ni comment elle se produira, ni assigner à Allâh une direction, ni Le voir face à face ; en outre, nous ne pouvons Le cerner. » [Farâ°id Ul Hisân].

 

Al Imâm Najm Ud Dîn 'Umar Ibn Muhammad An Nasafî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit également : « La preuve selon les textes est parvenue sur l'obligation de croire que les croyants verront Allâh (qu'Il soit exalté) dans l'au-delà. Il sera vu sans qu'Il soit dans un endroit ni dans une direction, ni de face ni par le lien d'un rayon lumineux ou la confirmation d'une distance entre celui qui voit et Allâh (qu'Il soit exalté). » ['Aqîdat Un Nasafiyyah].

 

Et Al Imâm Abu-l-Mansûr Al Mâturîdî (qu'Allâh l'agrée) a dit dans son Kitâb Ut Tawhîd : « Si quelqu'un dit : « Comment sera-t-Il vu ? », on lui répondra : « Sans comment car le comment advient à celui qui a une image, Il sera vu sans être qualifié d'une image, d'une position debout, assise, adossée ou suspendue, d'un contact ou d'une séparation, sans qu'Il soit de face ou de dos, court ou long, lumière ou obscurité, immobile ou en mouvement, en contact ou séparé, extérieur ou intérieur et sans aucun sens que l'imagination pourrait retenir ou que la raison pourrait estimer car Il est totalement exempt de tout cela. »

 

Telle est donc la position des Ahl Us Sunnah. Nous divergeons ainsi avec les mu'tazilah et les shi'ah qui renient la vision d'Allâh dans l'au-delà, ainsi qu'avec les mushabbihah et les mujassimah qui dénaturent totalement la réalité de cette vision en y rajoutant de multiples fantaisies anthropomorphiques issues de leurs passions.

 

Et Al Imâm Abû Ja'far At Tahâwî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « La religion qu'Allâh agrée sur la terre et au ciel est une seule et même religion, c'est la religion de l'Islâm. Allâh (qu'Il soit exalté) a dit : « Certes, la religion qu'Allâh agrée est l'Islâm. » [Sourate 3 – Verset 19]. Et Il a dit aussi (qu'Il soit exalté) : « J'agrée pour vous l'Islâm en tant que religion. » [Sourate 5 – Verset 3]. L'Islâm se situe entre l'exagération et l'insuffisance, entre l'anthropomorphisme et la négation [des Attributs], entre la négation du libre-arbitre et l'attribution à l'homme d'un pouvoir de création, de décision sans limites, puis entre l'espoir et le désespoir. Voilà notre religion, notre croyance, apparente et intime. Nous nous désolidarisons devant Allâh, de tous ceux qui contredisent ce que nous venons d'évoquer et de démontrer. Nous demandons à Allâh (qu'Il soit exalté) de nous maintenir et de nous faire mourir dans la foi, de nous préserver contre les différentes affections du cœur, contre les opinions dispersées, les courants tels les anthropomorphistes (mushabbihah), les mu'tazilites (mu'tazilah), les jahmites (jahmiyyah), les jabarites (jabariyyah), les qadarites (qadariyyah) et d'autres qui contredisent la Sunnah et la Communauté et qui se sont ligués avec l'égarement. Nous les désavouons. Ce sont pour nous des êtres égarés et dépravés. Ce sont des gens dont la ligne de conduite, la raison et les opinions sont corrompus. Nous ne trouvons l'infaillibilité et l'assistance qu'auprès d'Allah. Que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur notre Prophète Muhammad. » [Bayân Ul I'tiqâd].

 

La louange appartient à Allâh, Le Seigneur des mondes.


Commenter cet article