at-tawhid.net

La responsabilité de l'homme quant à ses actes (Al Bayhaqî & Al Juwaynî)

4 Mars 2010, 12:18pm

Publié par Al Muwahhidûn

 

Al Imâm Abû Bakr Al Bayhaqî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Bien qu'Allâh soit Le Créateur des choses, dont les actes de l'homme font partie, et que ce que veut Allâh est et ce qu'Il ne veut pas n'est pas, l'homme est responsable de ses actes et il en sera rétribué. […] La connaissance de ce principe est déduite nécessairement à partir de la foi. En effet, l'un des fondements de la foi consiste à croire au Jour du Jugement où les hommes seront dirigés après avoir rendu les comptes au Jour de la Résurrection soit vers le Paradis soit vers l'Enfer. Aussi, il n'y a pas lieu de mentionner les preuves qui attestent ce principe et tout ce qui s'y rapporte car elles sont connues même par les gens du commun et des écoliers. » [La Prédestination et le Libre-Arbitre en Islâm].

 

Et Al Imâm Al Haramayn Abul Ma'âlî Al Juwaynî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « L'homme n'agit pas par contrainte, mais il a un pouvoir sur ses actions et il se les approprie. La preuve en est que l'homme doué de raison fait une différence entre le tremblement de sa main et le mouvement volontaire qu'il lui imprime. Dire que l'homme s'approprie ses actes, c'est dire qu'il a pouvoir sur eux, même si ce pouvoir n'a pas d'influence sur la production de son objet. L'iktisab revient à cette différence que l'on constate entre ce qui a lieu volontairement et ce qui a lieu involontairement, et ce, même si la volonté n'influe pas sur son objet. » [Al Lumâ° fî Qawâ°id Ahl Is Sunnah].

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article