at-tawhid.net

La teneur des propos à avoir envers le mourant (Sayyidunâ Ibn 'Abbâs, Sayyidunâ Abû Hurayrah et 'Abdu Llâh Al Haddâd)

2 Novembre 2011, 14:06pm

Publié par at-tawhid.net

Sayyidunâ 'Abdu Llâh Ibn Al 'Abbâs (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père) a dit : « Si vous voyez les signes précurseurs de la mort apparaître sur une personne, annoncez-lui des choses réjouissantes afin qu'elle puisse rencontrer son Seigneur en pensant du bien de Lui. Cependant, si vous la voyez en forme et en bonne santé, mettez la crainte en elle. » ['Abdu Llâh Al Haddâd – Sabîl Ul Iddikar].

 

Ceci est basé sur la parole du Prophète (que Le Salut et La Paix soient sur lui) rapportée par l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh lui fasse miséricorde) selon Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) dans laquelle il est dit : « Allâh (qu'Il soit bénit et exalté) dit : « Si Mon serviteur aime ma rencontre, J'aime le rencontrer, et s'il répugne Ma rencontre, Je répugne le rencontrer. ». » [Al Muwattâ°].

 

Et Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn 'Alawî Al Haddâd (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Quand la personne semble s'approcher de la mort, les membres de sa famille ainsi que ses proches qui sont présents doivent bien l'observer. S'ils remarquent le moindre signe de panique ou de terreur [chez le mourant], ils doivent lui rappeler ses bonnes oeuvres, l'immensité de la miséricorde de son Seigneur, Sa vaste mansuétude pour le pécheur et Son grand pardon à l'égard des gens qui auront été négligents [vis-à-vis de Ses commandements]. Nos prédécesseurs encourageaient ce genre de comportement à l'égard des gens se trouvant sur leur lit de mort, et certains d'entre eux espéraient cela de la part des gens présents au moment de leur propre mort. » [Sabîl Ul Iddikar].


Commenter cet article