at-tawhid.net

La visite du Prophète Muhammad à la fin du Hajj (Al Manûfî et Al Âbî Al Azharî)

19 Octobre 2012, 16:44pm

Publié par at-tawhid.net

Ce travail est basé sur les propos de l'Imâm Abul Hasan Ibn Nasîr Id Dîn Al Manûfî Ash Shâdhilî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) tiré de son ouvrage intitulé Muqaddimat Ul 'Izziyyah et de son commentaire réalisé par l'Imâm Sâlih Al Âbî Al Azharî Al Mâlikî (qu'Allâh lui fasse miséricorde). 

 

Les paroles de l'Imâm Abul Hasan Al Manûfî seront mises entre crochets afin de bien distinguer les propos des deux Imâms :

 

 

[Quand le fidèle quitte La Mecque, qu'il formule l'intention de rendre visite au Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), car sa visite est une pratique qui fait l'objet d'un consens (ijmâ') et constitue une œuvre méritoire vivement recommandée] en vertu du hadîth dans lequel le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) déclare : « Me rendre visite après ma mort est comme me rendre visite de mon vivant. »

 

[Ainsi, quand le visiteur s'y dirige, il ne doit rien associer au but de sa visite. Car le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) doit avoir la priorité et ne pas être classé au second rang.] Le visiteur doit multiplier l'invocation de grâces et de bénédictions divines en faveur du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), que ce soit en marchant, en étant debout, en étant assis et dans toutes autres situations. [Il est alors recommandé au visiteur de faire une halte à l'extérieur de Médine, où il se purifiera], voire même recommandé de prendre un bain rituel (ghusl), [se parfumera et mettra ses meilleurs vêtements]. Chacun de ses actes étant une pratiques recommandée en soi, tout comme il est recommandé de marcher à pied. A ce titre, l'Imâm Mâlik (qu'Allâh l'agrée) ne montait jamais sur une monture à Médine par respect et vénération envers le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui).

 

[Ensuite, en entrant dans la Mosquée, le visiteur doit commencer par faire une prière surérogatoire s'il y entre au moment où il est permis de prier], et ceci avant de saluer le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) conformément à ses enseignements et du fait que la prière de salutation de la Mosquée est un devoir envers Allâh (qu'Il soit exalté) qui reste plus important que celui envers les créatures, comme l'exige l'éthique et la Sharî'ah. Il faut alors tâcher de prier à l'endroit où se trouve la Rawdat Ush Sharîfah en se plaçant de sorte que la tombe soit sur notre gauche. Le meilleur endroit de la Rawdat Ush Sharîfah étant l'endroit où se trouve la colonne où le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) priait.

 

Si au moment d'entrer dans la Mosquée, les prières surérogatoires sont interdites, le visiteur [commencera par la visite de la noble tombe]. Il doit alors éviter de la toucher, de l'embrasser ou de tourner autour comme le font des ignorants, car cela est répréhensible et constitue une innovation. Il convient plutôt, par vénération et respect à l'égard du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) de se tenir distant de la tombe. [Le visiteur tournera le dos à la Qiblah en s'orientant face à la noble tombe.] En effet, quand Abû Ja'far Al Mansûr interrogea l'Imâm Mâlik en disant : « Ô Abû 'Abdi Llâh ! Dois-je m'orienter vers la Qiblah pour invoquer ou plutôt m'orienter vers le Messager d'Allâh ? », ce dernier lui répondit : « Pourquoi donc te détournerais-tu de lui alors qu'il est ton intercesseur et l'intercesseur de ton ancêtre Âdam ? ».

 

Une fois donc face à la noble tombe du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), [le visiteur dira : « As salâmu 'alayka yâ Rasûlu Llâh wa rahmatu Llâhi wa barakâtuh ».] Il devra alors multiplier l'invocation de grâces et de bénédictions divines en faveur du Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), cela lui étant vivement recommandé. [Il se déplacera ensuite légèrement sur sa droite d'environ une coudée et dira : « As salâmu 'alayka yâ Abû Bakr As Siddîq wa rahmatu Llâhi wa barakâtuh », puis il se déplacera encore vers la droite d'environ une coudée et dira : « As salâmu 'alayka yâ Abû Hafs 'Umar Al Farûq wa rahmatu Llâhi wa barakâtuh » Le visiteur devra faire cette salutation de cette manière à chaque fois qu'il entrera ou sortira de la Mosquée.]

 

Fin de citation.


Commenter cet article