at-tawhid.net

Le comportement à adopter dans l'attente de voir son invocation exaucée (Salâh Ud Dîn At Tijânî)

17 Janvier 2014, 20:41pm

Publié par at-tawhid.net

 

 

Al Imâm Salâh Ud Dîn Ibn Mahmûd At Tijânî (qu'Allâh le bénisse) a dit :

« Que le prolongement de l’attente du don, malgré l’insistance dans l’invocation, ne provoque ton désespoir ! [Allâh] t’a garanti l’exaucement sur ce qu’Il a choisi pour toi, et non pas sur ce que tu as choisi pour toi-même, et ceci sera au moment où Il le veut et non pas au moment que tu souhaites !

Il (ﷺ) a dit :

« Il n’y a aucun serviteur qui fait une invocation, ne contenant ni rupture de liens de parenté, ni péché, sans qu’Allâh lui donne une de ces trois choses :

* soit Il lui réalise son invocation [dans les plus brefs délais],

* soit Il le lui réserve dans l’au-delà,

* soit Il l'en éloigne en le préservant d’une épreuve qui est proportionnelle [à la demande]. »

Et il suffit à l’invocateur, qu’Allâh (exalté soit-Il) soit ravi quand son serviteur Lui adresse une demande.

Il suffit à l’invocateur qu’Allâh lui dise [tôt ou tard] : « Je te répond ».

Le retard du don peut être un signe de la haute station spirituelle de l’invocateur. L’invocation provoque la présence, tandis que la satisfaction des besoins provoque le départ.

Ne sois pas parmi ceux qui s’impatientent de quelque chose avant son heure, car ceux-ci seront punis par Sa privation.

Et Allâh peut satisfaire le besoin de quelqu’un qui L’invoque par mépris à Son égard, comme Il a promptement réalisé l’invocation d’iblîs du fait qu’Il le déteste quand : « Il dit : « Seigneur ! Donne-moi alors un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités ! » Il dit alors : « Certes, tu es de ceux qui resteront jusqu’à ce délai ». » [Sourate 15 - Versets 36 et 37]. »

Fin de citation.

Source : Kunûz Ul Haqâ°iq de l'Imâm Salâh Ud Dîn Ibn Mahmûd At Tijânî (qu'Allâh le bénisse).

 

Commenter cet article