at-tawhid.net

« Le croyant s'approchera de son Seigneur jusqu'à ce qu'Il le couvre de Sa bénédiction et lui fasse avouer ses péchés... » (Al Qastallânî)

16 Avril 2010, 19:54pm

Publié par at-tawhid.net

 

Sayyidunâ 'Abdu Llâh Ibn 'Umar (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père) rapporta que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit :

 

« Le croyant s'approchera de son Seigneur jusqu'à ce qu'Il le couvre de Sa bénédiction et lui fasse avouer ses péchés, en les lui citant par leur nom. Et il répondra : « Je le reconnais », avant de continuer : « Ô Seigneur ! Je le reconnais encore ! » C'est alors qu'Allâh (qu'Il soit exalté) lui dira : « J'ai gardé ton secret [pour tes péchés] dans le bas-monde et Je te le pardonne aujourd'hui ». Puis on classera le feuillet où sont portées ses bonnes actions. S'agissant des autres, c'est-à-dire des mécréants, on les appellera devant toutes les créatures et on dira à leur sujet : « Ceux-là sont ceux qui ont menti au sujet de leur Seigneur, que la malédiction frappe les injustes ! ». »

 

Ce hadîth est un hadîth qudusî rapporté par Al Imâm Muhammad Al Bukhârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son Sahîh au chapitre du Tafsîr Ul Qur°ân.

 

Al Imâm Shihâb Ud Dîn Ahmad Al Qastallânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce hadîth : « « Allâh fera rapprocher le croyant de Lui jusqu'à ce qu'Il le couvre de Sa bénédiction », c'est-à-dire qu'Il le protègera, et lui épargnera l'affront d'être déshonoré devant toutes les créatures réunies pour le rassemblement du dernier jour. Il lui dira: « Reconnais-tu tel péché ? », le croyant répondra : « Je le reconnais », cela par deux fois. Allâh lui dira alors : « Je t'ai couvert ce péché dans le bas-monde et Je te le pardonne aujourd'hui ». Ensuite, on enroulera les feuillets de ses bonnes actions. »

 

Et il a dit plus loin : « Quant au mécréant et à l'hypocrite, on criera à leur adresse devant tout le monde : « Ce sont ces gens-là qui ont proféré des mensonges à l'encontre de leur Seigneur, que la malédiction d'Allâh soient sur les injustes ! » Dans ce hadîth, il y a une preuve que le voilement par Allâh des péchés de Son serviteur, concerne celui qui ne faisait pas des péchés publiquement sur terre. L'inverse est vrai, dans la mesure où celui qui se vantait de ses péchés dans ce bas-monde sera déshonoré devant toutes les créatures. »

 

Fin de citation.

 

Source : Al Madhâlim de l'Imâm Shihâb Ud Dîn Ahmad Al Qastallânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

Commenter cet article