at-tawhid.net

Le nombre de lavages à effectuer et l'eau à utiliser (Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî, Al Âbî Al Azharî et Khalîl Ibn Ishâq)

17 Avril 2012, 12:16pm

Publié par at-tawhid.net

Comme dit auparavant, il n'y a pas de règles précises concernant le lavage funéraire. Cependant, comme cela fut dit par l'Imâm 'Abdu Llâh Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) :  « On doit nettoyer [le défunt] et on le lavera un nombre impair de fois, avec de l'eau claire et du lotus jujubier (as sidr), en mettant du camphre pour le dernier lavage. »  [Ar Risâlah].

 

Ash Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur cela : « Al Fakhanî a dit que cela signifiait que l'ensemble des savants affirment que les feuilles de lotus jujubier broyées doivent être dissoutes dans l'eau, puis que le corps du défunt doit être frotté avec cette eau. On procèdera de cette manière pour chaque lavage, sauf pour le premier, car on utilisera de l'eau claire pour le lavage intégral (al ghusl) obligatoire. Pour le dernier lavage, il est recommandé d'utiliser du camphre, car le Prophète ordonna d'utiliser un autre parfum à la place si il n'y avait pas de camphre. Si il n'y a pas de lotus jujubier, on utilisera de la salicorne [1] et d'autres choses semblables à la place. » [Thamr Ud Dânî].

 

Et Al Imâm Khalîl Ibn Ishâq Al Jundî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est recommandé que le nombre de lavages soit impair – tout comme le nombre de linceuls – et ceci jusqu'à 7 fois. » [Al Mukhtasar].

 

Ash Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) précisa : « Il est recommandé que le lavage soit effectué un nombre impair de fois, excepté le fait de le faire une fois car ceci n'est pas recommandé (makrûh). » [Thamr Ud Dânî].

 

Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi : « Si en plus, on lui fait l'ablution comme pour la prière, cela sera une bonne chose mais ce n'est pas obligatoire. » [Ar Risâlah].

 

Ash Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) commenta ces propos en disant : « Cela est recommandé et ne nécessite pas une intention au préalable [de la part du laveur] car il le fait pour quelqu'un d'autre que lui. » [Thamr Ud Dânî].

 

Wa Llâhu a'lam.

 

Note :

 

[1] La salicorne est une plante que l'on retrouve sur les littoraux et qui pousse dans la vase. Il en existe plusieurs variétés, dont une qui, riche en soude, servait autrefois à la production de savons.


Commenter cet article