at-tawhid.net

Le rassemblement des morts autour du défunt et leurs interrogations (Ibn Rajab Al Hanbalî)

9 Mai 2010, 20:23pm

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Abul Faraj Ibn Rajab Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« An Nasâ°î et Ibn Hibbân ont recensé dans leurs recueils respectifs le hadîth rapporté par Abû Hurayrah dans lequel le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit sur l'âme du croyant : « Les Anges le ramènent près des âmes des croyants qui se réjouissent de son arrivée plus que l'un de vous du retour d'un proche qui était absent. Ils lui demandent ensuite : « Qu'a fait telle personne ? » Puis ils (les Anges) disent : « Laissez-le se reposer après les épreuves qu'il a subi dans le bas-monde. » Lorsque le mort leur demande : « Est-ce qu'untel est arrivé auprès de vous ? », ils répondent : « On l'a emmené à sa mère qui engloutit toute chose (la terre). ». »

 

De même, Mu'âwiyah Ibn Yahyâ rapporta d'après Abû Ayyûb Al Ansârî que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) lui a dit : « Lorsque l'âme du croyant est prise, il est reçu par les âmes qui ont reçu la miséricorde d'Allâh de la même manière que l'on recevrait une bonne nouvelle dans le bas-monde. Ces âmes disent : « Accordez un répit à votre frère afin qu'il se repose, car il a traversé des moments terribles. » Puis ils lui demandent [peu après] : « Qu'a fait telle homme ? », « Qu'a fait telle femme ? », « Telle femme s'est-elle mariée ? ». Et lorsqu'ils l'interrogent sur un homme mort avant lui et qu'il répond : « Il est mort avant moi », ils disent alors : « C'est à Allâh que nous appartenons et c'est vers Lui que nous retournons ! On l'a emmené chez sa mère qui engloutit toute chose ! ». »

 

Ibn Abi Ddunyâ rapporta que Sâlih Al Marî a dit ceci : « On m'a rapporte que les âmes se retrouvent au moment de la mort et disent à l'âme du nouvel arrivant : « Comment était ton refuge ? Dans quel corps étais-tu ? Dans un corps vertueux ou bien un corps transgresseur ? ». »

 

Et Âdam Ibn Ilyâs rapporta également dans son Tafsîr Ul Qur°ân, d'après Al Mubârak Ibn Fadalah, d'après Al Hasan, que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Lorsque le serviteur meurt, son âme retrouve les âmes des autres croyants qui lui demandent alors : « Qu'a fait untel ? » Et il leur répond : « Il est mort avant moi. » Ils lui disent alors : « On l'a emmené chez sa mère, celle qui engloutit tout. Quelle mère terrifiante ! Quelle terrifiante gouvernante ! ». »

 

Ibn Abî Ad Dunyâ rapporta aussi d'après Yûnus qu'Al Hasan [Al Basrî] a dit : « Lorsque l'homme agonise, cinq Anges l'assistent dans sa mort. Ils s'emparent de son âme avec laquelle ils montent au ciel inférieur où ils sont accueillis par les âmes des croyants déjà morts qui veulent demander des nouvelles de leurs proches. Mais les Anges leur disent : « Soyez bienveillant à son égard, il vient de traverser une épreuve terrible. » Et chacun d'eux se met ensuite à l'interroger sur son frère ou sur son compagnon et il leur répond. Ils finissent par l'interroger sur l'homme qui était mort juste avant lui. Il leur dit alors : « N'est-il pas déjà venu jusqu'à vous ? » Ils disent : « Est-il mort ? » Il répond : « Oui, par Allâh ! » Ils s'exclament alors : « C'est à Allâh que nous appartenons et c'est vers Lui que nous retournons ! On l'a emmené chez sa mère, celle qui engloutit tout ! Quelle mère terrifiante ! Quelle terrifiante gouvernante ! ». ». »

 

Fin de citation.

 

Source : Ahwâl Ahl Il Qubûr de l'Imâm Abul Faraj Ibn Rajab Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article