at-tawhid.net

Le Saint peut-il voir les Anges et leur parler ? (Ibn Al 'Arabî Al Hâtimî, Al Lamtî et Ad Dabbâgh)

16 Février 2012, 08:30am

Publié par at-tawhid.net

Certains savants dotés de dons spirituels ont dit : « L'une des différences entre un Prophète (Nabî) et un Saint (Walî), est que le Saint ne voit pas d'Anges. »

 

Mais Al Imâm Muhyi Ddîn Ibn Al 'Arabî Al Hâtimî (qu'Allâh l'agrée) a dit sur cela : « Un groupe de nos compagnons [savants], dont l'Imâm Abû Hâmid Al Ghazâlî, se sont trompés quand ils ont dit que la différence entre le Prophète et le Saint réside dans le fait que l'Ange descend sur le Prophète et pas sur le Saint qui lui, serait seulement inspiré. Ce qui vrai, c'est que la différence réside dans le contenu du message délivré [par l'Ange] à chacun des deux. Ainsi, il descend sur le Saint avec la recommandation de suivre et d'imiter [la Loi qui le régit], et peut éventuellement l'informer de l'authenticité d'un hadîth que les savants considère comme douteux ; tout comme il peut descendre sur lui en étant porteur de bonne nouvelle de la part d'Allâh, comme le fait par exemple qu'il fasse partie des gens bienheureux et en sécurité, comme l'a dit L'Exalté : « Ils recevront la bonne nouvelle dans cette vie et dans l'autre. » [Sourate 10 – Verset 64]. La cause de leur erreur est due au fait qu'ils croient avoir exploré toutes les voies d'Allâh par leur propre expérience, et dès lors qu'aucun Ange n'est descendu sur eux, ils ont cru qu'il ne descend sur personne [parmi les Saints]. Mais s'ils avaient entendu de la part d'une personne digne de confiance que l'Ange descend bel et bien sur le Saint, ils auraient changé d'avis car ils foi en les prodiges des Saints. D'ailleurs, tout un groupe s'est rangé derrière mon avis alors qu'auparavant, qu'ils croyaient le contraire. » [Futûhât Ul Makkiyyah].

 

Et Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Al Mubârak Al Lamtî (qu'Allâh l'agrée) précisa : « Et si tu comprenais les propos du Shaykh concernant la différence susmentionnée, tu saurais que ce qu'a approuvé Al Hâtimî sur cette différence n'apparaît pas forcément clairement, car [le sens littéral de ses propos] fait penser que l'Ange ne descend pas sur le Saint pour lui recommander ou lui interdire une chose, à la différence du Prophète. Mais il n'en est pas ainsi. L'Ange descend sur le Saint avec des messages de recommandation et d'interdiction, à la différence qu'ils ne sont pas porteur d'une loi exotérique, comme on peut le voir par exemple dans l'histoire de Maryam. L'Ange est ainsi descendu sur elle avec un ordre bien qu'elle ne soit pas une Prophète [car aucune femme ne peut jouir de ce rang], comme vu précédemment. » [Kitâb Ul Ibrîz].

 

Nous conclurons par ces propos de l'Imâm 'Abd Ul 'Azîz Ad Dabbâgh Al Fâsî (qu'Allâh l'agrée) qui a dit : « Quant à ce qui a été dit sur la différence entre le Prophète et le Saint consistant en la descente de l'Ange sur le premier et de l'absence de descente chez le second, cela n'est pas vrai, car celui qui a connu l'illumination spirituelle, qu'il soit Saint ou Prophète, voit obligatoirement les ANges avec leurs corps tels qu'ils sont, il leur parle et ils lui parlent. Quiconque dit que le Saint ne voit pas l'Ange et ne lui parle pas montre par là qu'il n'a pas encore connu l'illumination spirituelle. » [Al Lamtî – Kitâb Ul Ibrîz].

 

Wa Llâhu a'lam.


Commenter cet article