at-tawhid.net

Le statut de l'innovation (al bid'a) en Islâm (Abû Bakr Ibn Al 'Arabî)

11 Décembre 2011, 14:40pm

Publié par at-tawhid.net

Al Qâdî Abû Bakr Ibn Al 'Arabî Al Ma'âfirî Al Ishbîlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

« Sache - qu'Allâh t'accorde le savoir - que les affaires innovées sont de deux sortes :


1) Une innovation qui n'a d'autre base que la passion et la pratique arbitraire. Celle-ci est catégoriquement rejetée.


2) Et une innovation instaurée pour correspondre à quelque chose de déjà établi.

 

Telle était la tradition (sunnah) des Califes (qu'Allâh les agrée) et celle des éminents Imâms. Les affaires nouvelles et les innovations ne sont pas blâmables pour la seule raison qu'elles sont désignées par les termes muhdath (nouveauté) et bid'a (innovation), ni à cause de leur signification ! Allâh (qu'Il soit exalté) dit ainsi : « Aucun nouveau (muhdath) rappel ne leur vient de leur Seigneur » [Sourate 21 – Verset 2] ; et 'Umar (qu'Allâh l'agrée) a dit un jour : « Quelle bonne innovation (bid'a) ! »

 

Ainsi, seule l'innovation qui contredit la Sunnah est blâmable et ainsi que les pratiques récentes qui invitent à l'égarement. »

 

Fin de citation.

 

Source : 'Âridat Ul Ahwadhî bi Sharh Sahîh At Tirmidhî du Qâdî Abû Bakr Ibn Al 'Arabî Al Ma'âfirî Al Ishbîlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Commenter cet article