at-tawhid.net

Le statut de la prière de celui qui ne connaît pas le fiqh de la prière en profondeur (Al Âbî Al Azharî)

17 Juillet 2012, 23:20pm

Publié par at-tawhid.net

Ash Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Quand on accomplit une prière intégralement, tel qu'il se doit, sans omettre aucun des actes obligatoires ou Sunnah, sans avoir pour autant la connaissance permettant de distinguer les actes obligatoires des actes Sunnah ou de ceux qui sont recommandés, la validité de cette prière est alors sujette à une divergence d'avis.

 

Selon un certain avis, cette prière est invalide. Cependant, l'avais authentique est plutôt celui établissant sa validité à condition d'avoir appris sa pratique auprès d'un savant. Cet apprentissage peut être direct, le savant lui ayant dit : tu ferais comme ceci et comme cela etc, tout comme il peut être indirect, comme dans le cas où on aurai appris la pratique de la prière en regardant le savant la faire et en suivant son exemple. Ce dernier mode d'apprentissage est appuyé par la preuve que contient le hadîth où le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) dit : « Priez comme vous m'avez vu le faire. »

 

L'apprentissage de l'ablution est pareil en cela à celui de la prière.

 

Wa Llâhu a'lam. »

 

Fin de citation.

 

Source : Sharh Muqaddimat Il 'Izziyyah du Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Commenter cet article