at-tawhid.net

Les actes déconseillés durant le jeûne (Al Âbî Al Azharî)

15 Avril 2013, 16:50pm

Publié par at-tawhid.net

Ash Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Il est déconseillé de goûter le sel du repas que l'on cuisine pour vérifié s'il est bien assaisonné, tout comme il est déconseillé de mâcher des aliments solides, comme par exemple des dattes afin de nourrir un nourrisson. [1] Au cas où cela est tout de même fait, on doit obligatoirement nettoyer la bouche en rejetant vigoureusement l'aliment [mis en bouche] afin que rien de cet aliment ne [persiste dans la bouche et ne] parvienne à l'estomac.

 

Sont également déconseillés les préliminaires sexuels précédant le rapport intime, tels que le baiser, les attouchements, les pensées sensuelles, le regard sensuel soutenu et les ébats amoureux quand on les sait ou les croit presque certainement anodins, à savoir qui n'engendrent pas l'émission de liquide prostatique (al madhî). Cependant, si on les sait pertinemment ou on doute qu'ils ne sont pas anodins, ces comportements sont catégoriquement interdits pour le jeûneur. [2] Al Lakhmî juge pour sa part qu'il n'y a pas d'interdiction en cas de doute. »

 

Fin de citation.

 

Source : Sharh Muqaddimat Il 'Izziyyah du Shaykh Sâlih Al Âbî Al Azharî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Notes :

 

[1] Donner des dattes mâchées à un nouveau-né fait partie de la Sunnah, il s'agit de at tahnîk. Cependant, étant donné que l'exécution du jeûne du Ramadân ou celui que l'on s'impose sciemment est obligatoire, sa préservation est plus importante que celle de la Sunnah du tahnîk et par conséquent, il est déconseillé de mettre la validité du jeûne en danger pour cela ; d'autant plus que rien n'empêche de donner des dattes mâchées au nouveau-né une fois le moment du coucher du soleil arrivé et de préserver ainsi cette Sunnah en plus du jeûne.

 

[2] Ceci car l'émission de liquide prostatique (al madhî) invalide le jeûne selon l'avis prépondérant du madh-hab mâlikî. Et notons que l'Imâm 'Urwah Ibn Az Zubayr (qu'Allâh l'agrée) a dit concernant le baiser fait durant le jeûne : « Je ne suis pas sûre des bonnes conséquences du baiser fait par quelqu'un qui jeûne. » [Mâlik Ibn Anas – Al Muwattâ°].


Commenter cet article