at-tawhid.net

Les Compagnons et leur abord du takfîr (Sayyidunâ Abû Hurayrah, Sayyidunâ Ibn 'Umar et Sayyidunâ Jâbir Al Ansârî)

29 Mai 2010, 12:35pm

Publié par at-tawhid.net

* Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) :

 

Sayyidî Khaddash Ibn 'Iyash (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Nous étions assis en cercle à Al Kûfâ quand un homme d'entre nous dit : « Nous étions assis avec Abû Hurayrah quand un jeune homme vint à passer. Un homme assis avec nous dit : « C'est un mécréant (kâfir), il est parmi les gens de l'Enfer (ahl un nâr). »

 

Abû Hurayrah se leva et alla s'entretenir avec l'homme en question et lui demanda : « Qui es-tu ? »

 

Il répondit : « Untel fils d'Untel. »

 

Abû Hurayrah reprit : « Qu'Allâh fasse miséricorde à ton père. »

 

Le jeune homme regardait aux alentours, alors il lui demanda : « Que cherches-tu ? »

 

Il répliqua : « Je n'ai pas encore prié. »

 

Abû Hurayrah l'interrogea : « Donc tu pries ? »

 

Le jeune homme s'exclama [tout étonné] : « Subhân Allâh ! »

 

Abû Hurayrah nota : « Et tu dis « Subhân Allâh » ? »

 

Il s'exclama encore : « Lâ ilâha illa Llâh ! »

 

Abû Hurayrah remarqua : « Et tu dis « Lâ ilâha illa Llâh » ? »

 

Le jeune homme dit : « Je préférerais ne pas abandonner la prière même si l'on me donnait tout ce qui se trouve sur la surface de la terre ! »

 

Abû Hurayrah dit alors : « Allâh a de la miséricorde pour toi. Allâh a de la miséricorde pour toi. Allâh a de la miséricorde pour toi. »

 

Alors il revint prendre sa place dans le cercle et dit : « J'ai entendu le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) dire : « Quiconque porte un témoignage contre un Musulman alors que ce dernier ne le mérite pas, qu'il prépare sa place dans en Enfer. ». ». » 

 

* Sayyidunâ 'Abdu Llâh Ibn 'Umar (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père) :

 

Al Imâm Nâfi' Al Madanî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Un homme dit à Ibn 'Umar : « J'ai un voisin qui se porte témoin contre moi que je commets du shirk. »

 

Ibn 'Umar lui répondit : « Dis : « Lâ ilâha illa Llâh » et tu feras de lui un menteur. ». » 

 

* Sayyidunâ Jâbir Ibn 'Abdi Llâh Al Ansârî (qu'Allâh l'agrée) :

 

Sayyidunâ Abû Sufyân (qu'Allâh l'agrée) a dit :

 

« Nous sommes venus voir Jâbir Ibn 'Abdi Llâh qui vivait à Makkah et qui résidait avec les Banû Fihr. Un homme lui demanda : « Est-ce que vous (les Compagnons) avez déjà traité quiconque parmi les Gens de la Qiblah (les Musulmans) d'associateurs (mushrik). »

 

Il répondit : « Je cherche refuge auprès d'Allâh [contre cela]. »

 

L'homme continua : « Avez vous appelé quiconque parmi eux « mécréant - kâfir ». »

 

Il répondit : « Non. ». »

 

Fin de citation des paroles des Compagnons (qu'Allâh les agrée).

 

Source : Article adapté à partir d'un article du Shaykh Jibrîl Al Haddâd (qu'Allâh le bénisse) présent sur livingislam.org.


Commenter cet article