at-tawhid.net

Les fautes que peut commettre l'estomac ('Abdu Llâh Al Haddâd)

5 Janvier 2013, 17:56pm

Publié par at-tawhid.net

 

Al Imâm 'Abdu Llâh Al Haddâd (qu'Allâh l'agrée) a dit :

« Il est de la plus grande importance de préserver son estomac, ce qui signifie, premièrement, d'éviter que de la nourriture illicite ou suspecte l'atteigne, deuxièmement, d'éviter les plaisirs non nécessaires, troisièmement, d'éviter de manger à satiété de la nourriture licite. Nous avons déjà traité de la question de la nourriture illicite et suspecte, du point de vue de la circonspection. En ce qui concerne l'excès dans la satisfaction des appétits et dans la recherche d'une satiété permanente, ils sont déconseillés (makrûh) et conduisent à de nombreuses formes d'affections et de maux, parmi lesquels la dureté de cœur, l'indolence des membres physiques à obéir, le manque d'énergie pendant les actes d'adoration, une capacité réduite à comprendre la connaissance et la sagesse, et moins de compassion et sollicitude envers les musulmans faibles et nécessiteux.

Il faut redouter que l'excès dans la satisfaction des appétits et dans la recherche d'une satiété permanente conduise à tomber dans les choses suspectes voire dans l'illicite. Al Imâm Al Ghazâlî a dit ainsi : « Manger à l'excès de la nourriture licite est cause de tous les maux. Que dire quand il s'agit de nourriture illicite ! »

Le Prophète (ﷺ) a dit : « Le descendant de Âdam ne remplit pas récipient pire que son estomac. Quelques bouchées devraient suffire au descendant de Âdam pour tenir son dos droit, mais s'il le doit, alors un tiers pour sa nourriture, un tiers pour sa boisson et un tiers pour son souffle. Les pires gens de ma communauté sont ceux qui s'alimentent de façon fastueuse, et dont le corps se développe ainsi. Leur principal souci concerne la variété de la nourriture et la variété des vêtements, et ils s'expriment pompeusement. »

Ceux qui sont les plus rassasiés en ce monde seront les plus affamés dans l'au-delà. Et 'Alî (qu'Allâh honore sa face) a dit : « Celui dont le seul souci concerne ce qui entrera dans son estomac ne vaut pas plus que ce qui en sort. »

Tout croyant doit contrôler ses appétits, outre qu'il doit s'abstenir, se concentrer de peu, et être détaché du monde. Il doit éviter de manger jusqu'à satiété, et manger toute nourriture licite disponible sans choisir ce qui lui procure plus de plaisir ou ce qui correspond mieux à son goût. Privilégier des choses bon marché et plus frugales se rapproche de ce que font ceux qui craignent Dieu, et se révèle moins lourd, plus éloigné du désir, et plus en accord avec le modèle des prédécesseurs vertueux. Le Messager d'Allâh (ﷺ) vivait surtout d'orge, pétrie et cuite pour lui sans tamisage préalable, car les tamis étaient inconnus à l'époque. Lui et ses femmes (qu'Allâh les agrée) vivaient pendant des mois de dattes et d'eau, sans qu'aucun ne soit allumé pour personne, que ce soit pour faire la cuisine ou pour un autre usage.

Quand il mange, le croyant doit observer les bonnes manières, et se conformer à la Sunnah. Il doit dire « Bismi Llâh » en commençant, et « Al hamdu li Llâh » en finissant, manger avec l'intention que la nourriture l'aide à obéir à Allâh et lui donne de la force de L'adorer, et observer toutes les autres bonnes manières mentionnées dans les ahâdîth. »

Fin de citation.

Source : Nasâ°ih Ud Dîniyyah de l'Imâm 'Abdu Llâh Al Haddâd (qu'Allâh l'agrée).

 

Commenter cet article