at-tawhid.net

Les miracles des Prophètes - Al Mu'jizât (Ibrâhîm Al Ya'qûbî et Al Qurtubî)

6 Novembre 2011, 23:44pm

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Ibrâhîm Ibn Ismâ'îl Al Ya'qûbî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Parmi les possibilités qu'Allâh (qu'Il soit exalté) peut mettre en œuvre [ou non] on compte également les miracles qu'Il a produit pour soutenir et confirmer Ses Messagers. » [Farâ°id Ul Hisân].

 

Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Al Qurtubî Al Ansârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :


« Un miracle (al mu'jizah) est une preuve apportée par les Prophètes afin d'indiquer leur véracité. [Le verbe signifiant en réalité « être incapable de le faire »], il est appelé ainsi car aucun être humain du commun n'est capable de faire un acte pareil. Il y a cinq conditions préalables pour qu'il soit effectif, si l'une d'elles est absente, alors ce n'est pas considéré comme un miracle.

 

  • Ça ne doit être une chose que Seul Allâh peut véritablement réaliser. Cette condition est nécessaire car si quelqu'un arrive au moment où il est possible qu'il y ait un Messager, que cette personne prétend elle aussi être un Messager et que son miracle ne consisterait qu'à se déplacer, à être debout ou bien assis, cela n'est pas un miracle ni une preuve de sa véracité étant donné le fait que d'autres créatures peuvent faire exactement la même chose. Les miracles consistent plutôt en des faits particuliers tel que le fait de fendre la mer, fendre la lune ou d'autres choses similaires.
  • Il doit être une chose extraordinaire. Si quelqu'un vient pendant la nuit et que son miracle serait que la nuit viendra après le jour ou que le soleil se lèvera le matin, cela ne peut être considéré comme un miracle car malgré que cela soit une chose que Seul Allâh peut faire, cela ne fut pas fait spécifiquement pour lui. Les choses qui sont extraordinaires sont par exemple le fait de transformer un bâton en serpent, fendre une roche en en faisant sortir une chamelle ou encore de faire jaillir de l'eau à partir de ses doigts comme s'ils étaient s'agissait d'une source.
  • Il doit être produit afin de soutenir le Message.
  • Il doit être produit afin de soutenir cette affirmation contre ceux qui le défi, comme par exemple si il dit : « Je suis un Prophète et le signe le démontrant sera que cette chamelle va vous parler ! »
  • Il faut que ça soit quelque chose d'impossible à faire dans l'ordre des choses et pas seulement quelque chose de très difficile à faire.


Ceci dit, nous n'avons pas dit qu'un miracle comportant les cinq conditions préalables est forcément accomplit dans les limites de la Vérité, car le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) nous enseigna que le dajjâl fera apparaitre de grandes choses de ses mains. La différence entre les deux est que l'un affirme être un Messager tandis que l'autre prétend être un Dieu, et il y a certes une différence entre l'aveugle et celui qui voit. »
[Al Jâmi' li Ahkâm Il Qur°ân].

 

Et Ash Shaykh Ul Islâm Ibrâhîm Ibn Ismâ'îl Al Ya'qûbî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Parmi les miracles [des Prophètes et des Messagers], on connaît ceux de Sayyidunâ Mûsâ qui montra sa main lumineuse au Pharaon et transforma devant lui son bâton en serpent ; Sayyidunâ 'Îsâ ressuscita les morts, guérit les aveugles et les lépreux et accomplit bien d’autres miracles avec la permission d'Allâh ; la lune se fendit en deux à la demande de Sayyidunâ Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur eux). Mais le plus grand des miracles accomplis de notre Prophète reste le noble Qur°ân.

 

Ajouter foi aux miracles accomplis par tous les Prophètes, en particulier ceux qui sont rapportés dans le Qur°ân ou la Sunnah, est une obligation pour toute personne responsable au regard de la Sharî'ah (al mukallaf). » [Farâ°id Ul Hisân].

 

Commenter cet article