at-tawhid.net

Les origines du nom du diable (shaytân) et de son surnom ar rajîm (At Tabarî et Al Qurtubî)

2 Mai 2012, 11:50am

Publié par at-tawhid.net

* Le terme shaytân :

 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « En arabe, le terme « shaytân » s'applique à tout rebelle, qu'il s'agisse d'un jinn, d'un être humain, d'un animal ou même d'une chose. Notre Seigneur a ainsi dit : « C'est ainsi que Nous avons disposé, comme ennemis de tout Prophète, les diables (shayâtîn) du monde des hommes et du monde des jinns […] » [Sourate 6 – Verset 112]. Dans toutes les catégories d'êtres ou de choses, ce qui est rebelle peut être nommé « shaytân » car il abandonne les qualités ou les actes normaux de son espèce et s'éloigne de ce qu'elle comporte de bien. On rapporte aussi que le terme « shaytân » a la racine verbale SHA.TA.NA, qui signifie « être éloigné ». » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Al Qurtubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi : « Le terme « shaytân » provient d'une racine qui signifie être loin du bien. Le terme « shatun » désigne un puit profond, « shatan » désigne la corde. Elle est appelée ainsi car ses extrémités sont loin l'une de l'autre. Les Arabes ont coutume de décrire un cheval réfractaire comme étant un shaytân. Shaytân lui-même est appelé ainsi car il est loin de la Vérité et est rebelle ; ce terme est d'ailleurs utilisé pour chaque rebelle parmi les jinn et les animaux. Il est dit que le terme shaytân est dérivé de « shatâ », qui est un mot utilisé pour désigner quelqu'un de ravagé ou brûlé. » [Al Jâmi' li Ahkâm Il Qur°ân].

 

* Le terme ar rajîm :

 

Il s'agit d'un des surnoms du diable.

 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî  (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur cela : « Ce qui est « rajîm » (lapidé) est maudit et insulté car on « jette » sur celui que l'on insulte des propos vils ou des insultes. A l'origine, « rajm » signifiait le terme de « jeter » - en paroles ou en actes - quelque chose contre une autre. Un exemple de lapidation (rajm) en paroles est celle dont le tuteur de Ibrâhîm menaça son fils lorsqu'il lui dit : « Si tu ne cesses pas, je te lapiderai ! » [Sourate 19 – Verset 46]. Mais il se peut que le shaytân soit appelé « rajîm » parce qu'Allâh (qu'Il soit exalté) l'a banni des cieux en le faisant lapider par des étoiles filantes. » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

Et Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Al Qurtubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Ar rajîm signifie être loin du bien et humilié. Sa racine vient du terme lapidation (rajm), qui est une métaphore désignant le meurtre, la malédiction, le bannissement et l'abus. » [Al Jâmi' li Ahkâm Il Qur°ân].


Commenter cet article